Politique

Accord de gouvernement CACH-FCC : L’UDPS/Kibassa salue le compromis trouvé

L’accord de gouvernement de coalition conclu dans la nuit du 29 juillet 2019, à Fleuve Congo Hôtel entre les plateformes Cap pour le changement, CACH et le Front Commun pour le Congo, FCC suscite des réactions au sein de la classe politique congolaise. L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), aile Kibassa Maliba, parti politique membre du CACH, se réjouit du compromis trouvé par les négociateurs de deux familles politiques. Par la bouche de son Secrétaire général, Maitre Séraphin Umba, l’UDPS/Kibassa estime que cet accord est un motif de satisfaction parce que les choses sont désormais bien clarifiées. « Nous avons passé un temps de supputation qui n’était pas vraiment bénéfique pour la Société congolaise, parce que ça tirait dans tous les sens au point qu’on ne savait plus qui était du CACH, FCC ou Lamuka. Mais aujourd’hui, avec cette démonstration de la réal politique, il y a de quoi jeter des fleurs aux amis qui ont négocié », a déclaré le N°2 de l’UDPS/Kibassa.

Quant au nombre des ministres jugé pléthorique par plusieurs personnes, Séraphin Umba estime que cela ne peut pas poser problème au regard de l’immensité du territoire de la RDC et du nombre de sa population estimée à plus de 80 millions d’habitants. « Par rapport à l’argent, à la richesse qu’il faut créer, il y a du travail en amont qu’il faut faire, pour créer cette richesse et faire une bonne rétribution ». Pour Séraphin Umba, il n’y rien à craindre quant au chiffre de 65 ministres. « La crainte doit céder la place à l’optimisme », a-t-il déclaré en invitant les membres de la prochaine équipe gouvernementale de travail d’arrache-pied pour produire de la richesse chacun dans son secteur.

Concernant l’épineuse question du choix proprement dit des personnalités à placer à tel ou tel autre portefeuille ministériel, surtout la majorité de la population exige de nouvelles têtes, Me Séraphin Umba estime que cela ne devrait pas poser problème dans un contexte de coalition. « Je crois que cette question, par rapport à ce que nous vivons aujourd’hui, notamment la coalition, nous devons commencer à regarder cette question avec un peu de recul, parce que l’objectif ici, reste la vision du Chef de l’Etat dans cette coalition. Le Chef de l’Etat a dit dans ses différents discours qu’il ne vient pas pour faire la chasse à l’homme, il vient pour que tout le monde puisse apporter sa pierre à l’édifice. Caricaturer les personnes, je crois que nous risquons d’entrer dans le domaine du pouvoir discrétionnaire du Président de la République », déclare le Secrétaire général de l’UDPS Kibassa qui précise néanmoins qu’ il faut faire la part de chose entre ceux qui étaient de bons gestionnaires hier et de mauvais gestionnaires. « Je crois que le Chef de l’Etat, dans son pouvoir discrétionnaire, doit tenir compte de cet aspect de chose », a-t-il souhaité.

A l’intention de la base de l’UDPS, Me Séraphin Umba lance un message d’apaisement et d’appropriation de l’accord trouvé par tous. « Nous devons travailler ensemble avec le FCC pour l’intérêt supérieur de la République. Nous devons travailler pour que nos différents militants n’aient pas un regard négatif sur nos collaborateurs du FCC et vice-versa », a-t- conclu.

Théodore Ngandu

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top