Politique

Adolphe Muzito Fumutshi

Adolphe Muzito Fumutshi, est né en 1975 à Ngungu dans la province du Bandundu. Marié à Chantal Ngalula, Muzito est père de 6 enfants. Membre du parti Lumumbiste Unifié (PALU), Il fut Premier Ministre de la République Démocratique du Congo, après la démission d’Antoine Gizenga à ce poste, soit du 10 octobre 2008 au 6 mars 2012. Muzito est actuellement député national pour la circonscription de Kikwit dans l’actuelle province du Kwuilu, à la suite des élections législatives de 2011.

Du 06 février 2007, jusqu’à sa nommination au poste du chef du gouvernement, il était aussi Ministre du Budget dans le Gouvernement d’Antoine Gizenga. Adolphe Muzito fut à l’époque le numéro 2 du PALU et, à ce titre, il a été le collaborateur immédiat de l’ancien premier ministre Antoine Gizenga au sein du parti. Compte tenu de sa compétence et son intégrité.

L’homme des tribunes a été inspecteur des Finances pendant plusieurs années. Il est licencié en sciences économique de l’Université de Kinshasa. C’est lui qui conduit la délégation du PALU au dialogue inter congolais à Pretoria en Afrique du Sud. Durant la transition, il a siégé à l’Assemblée Nationale pour le compte du même parti.

En plein exercice de ses fonctions, en octobre 2009, il doit affronter une motion de défiance lancée par le député national du MLC Clément Kanku Bukasa, mais ce vote fut empêché de justesse par le député du PPRD Pius Muabilu qui présenta une motion incidencielle qui avait comme principal objet de faire savoir que la motion de défiance ne peut être adressée au premier ministre car son existence est liée à celle du Gouvernement mais que face au premier ministre il faut une motion de censure qui ne peut être débattue qu’après avoir été ratifiée par 125 députés sur les 500 députés qui compose l’Assemblée Nationale (sa motion n’ayant recueilli que 51 signatures). Elle fut donc rejetée sans vote ni procès.

Adolphe Muzito nourrit aujourd’hui les ambitions de se présenter à l’élection présidentielle de décembre 2018, dont il dit avoir réuni les atouts nécessaires. L’homme des tribunes et Recteur de l’Université populaire serait même soutenu mais de manière non encore officielle par plusieurs milliers de militants du PALU qui veulent à tout prix voir un candidat de ce parti allié de la Majorité Présidentielle briguer la magistrature suprême.

Par ses tribunes, Adolphe Muzitu a proposé des idées constructives pour la meilleure gestion de la chose publique notamment dans les secteurs politique et socioéconomique.

Blandine Bampala

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top