Economie

BUTEMBO : Le Fonds social de la République offre 1 000 emplois pour assainir la ville

Depuis le lundi 15 avril, la ville de Butembo vibre au rythme du Fonds Social de la République démocratique du Congo (FSRDC). Soucieuse de reconstruire cette zone en proie aux conflits armés, cette institution publique a lancé, en effet, la deuxième phase des Travaux à Haute Intensité de Main-d’Œuvre (THIMO) dans cette ville du Nord Kivu, grâce à l’appui de la Banque mondiale (BM).

Balais, râteaux, bêches, brouettes en main, des journaliers engagés par le Fonds social de la République démocratique du Congo ont amorcé, le lundi dernier, des travaux d’assainissement de la ville de Butembo.

Bottes aux pieds, gants aux mains, cache-nez sur le menton, casques vissés sur le front, ces journaliers moulés dans leurs salopettes bleus semblent tout fiers de rendre propres leurs milieux, tâchant de se débarrasser de toutes les ordures qui polluent leur environnement.

“Financé à hauteur de 700 000 dollars, ce volet du projet d’intérêt social, prévu pour une durée de quatre mois, a l’avantage d’offrir de l’emploi temporaire à 1 000 bénéficiaires, tirés au hasard”, renseigne le Professeur Mpwa Indole, chargé de communication du FSRDC.

Ouvrages à haute portée sociale

Recrutés sur place, les employés temporaires auront une panoplie de sous projets à réaliser dans la ville de Butembo, dans le cadre des travaux urbains d’intérêt social. Ils auront notamment à réhabiliter, par gravillonnage, les avenues Mgr Kataliko et Makasi.

Les 1 000 personnes recrutées, hommes et femmes compris, seront également mises à contribution pour réhabiliter, également par gravillonnage, les avenues Père Gérôme et Matokeo, ainsi que le cimetière de Kanzunza. La main d’œuvre mobilisée aura, en outre, à s’occuper du curage de la rivière Kimemi. Elle sera également chargée du reprofilage et de la plantation des arbres et de la pelouse aux abords de la rivière Kimemi, ainsi que sur le tronçon qui relie le marché Bwanandeke au pont 6 tonnes.

L’autre axe du projet THIMO, qui sera lancé ce mercredi 17 avril, consiste au curage des caniveaux, de même qu’au balayage des avenues Julien Paluku, Paluku Denis, et du Boulevard Président.
Vers de sous-projets

Au-delà de ces ouvrages, le Fonds Social s’attend à lancer, le 10 mai prochain, la troisième phase des Travaux sociaux à Haute Intensité de Main d’Œuvre dans les zones d’urgences de la ville de Butembo, où sévit l’épidémie à virus Ebola, annonce Mpwa Indole.

C’est lors de cette activité que le Coordonnateur général du Fonds Social, M. Ruffin Bo-Elongo Kimuemue, fera le déplacement de Kinshasa pour donner le coup d’envoi de quatre autres sous projets, précise le chargé de communication.

Les travaux communautaires de l’initiative THIMO s’inscrivent dans le cadre global du Projet pour la Stabilisation de l’Est de la RDC (STEP), amorcé depuis 2014 dans les provinces du Nord et Sud-Kivu, ainsi que dans les provinces du Haut-Uélé, du Bas-Uélé, de l’Ituri, de la Tshopo et de Tanganyika.

GH/Zoom Eco

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top