Santé

CANCER DU SEIN : Le dépistage, la planche de salut !

C’est le cancer le plus diagnostiqué chez les femmes. Le cancer du sein se manifeste avec comme symptômes une boule dans la poitrine, un écoulement du sang par le mamelon ainsi qu’un changement de forme de forme ou de texture du mamelon ou du sein. Selon les spécialistes, le cancer du sein est aujourd’hui moins meurtrier qu’il y a vingt ans grâce au dépistage.

Lorsqu’un sein développe un cancer, un groupe de cellules cancéreuses peuvent envahir et détruire les tissus voisins. Les métastases peuvent ainsi se propager à d’autres parties du corps. Le plus souvent, les cellules concernées appartiennent aux canaux galactophores (qui collectent le lait) ou aux lobules (où le lait se produit).

En effet un cancer du sein résulte d’un dérèglement des certaines cellules qui se multiplient et forment le plus souvent une masse appelé tumeur.
Selon un médecin interrogé par nos reporters, le cancer du sein prend naissance dans les cellules du sein. Le cancer du sein est une tumeur maligne de la glande mammaire. Autrement dit , c’est un cancer qui nait dans les unités cellulaires dont la fonction est de secréter le lait. Selon l’organisation mondiale de la santé, 5 à 10% de ces cancers ont une origine génétique héréditaire, alors que 85, 90 ou 95% sont d’origine environnementale ou inconnue.

Sur ce, le médecin a donné quelques symptômes pour détecter le cancer du sein : dans certains cas de la tumeur de sein ne se présente pas sous forme d’une masse palpable, telle une boule logée dans le sein. Elles sont diffuses et entraînent des symptômes de type – inflammation, douleur, chaleur, rougeur, gonflement, une déformation de sein, l’apparition d’écoulement anormaux au niveau du mamelon. D’après le médecin la maladie touche très rarement les femmes de moins de 30 ans, environs 85% des cas surviennent à 50 ans ou plus.
Toujours selon le médecin pour épargner les femmes de cette maladie, il est conseillé à ces femmes de toujours palper les mamelles chaque matin. Ensuite il est demandé de passer au dépistage après avoir constaté des symptômes donnés afin de prévenir le cancer. C’est-à-dire le détecter à un stade curable.

Esakwa Raïssa, stagiaire Ifasic

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top