Société

Commune de Ngaliema : L’arrêt Delvaux (Lalu), un véritable casse-tête pour les automobilistes !

Lalu, l’une des grandes avenues de la commune de Ngaliema, à l’ouest de la ville-province de Kinshasa. Cette artère plus fréquentée qui croise la route de Matadi (RN1), en face du marché éponyme, est aussi un arrêt de bus (Arrêt Lalu) pour plusieurs automobilistes et passagers habitant ce coin de la capitale. Depuis quelques temps, certains habitants du quartier ne cessent de se plaindre du mauvais comportement de certains chauffeurs qui ne respectent plus le code de la route. A travers leurs mauvais stationnements, ces chauffards occasionnent des embouteillages sans fin et chaque jour sur ce tronçon compris entre les arrêts Alimentation et Maternité. Conséquences, des milliers de Kinoises et Kinois se retrouvent piégés. Selon l’enquête faite par les reporters de Géopolis Hebdo, le 09 juillet dernier, les passagers et les véhicules sont souvent coincés à l’arrêt de bus à cet endroit entre 06H00 et 12h00, et entre 14H00 à 22H00. Un véritable calvaire devenu le pain quotidien des automobilistes et passagers.

«Ce n’est pas normal de voir que les automobilistes ne circulent pas aisément dans les différentes artères de la ville comme Kinshasa, une grande ville. Mais voyons, le cas de cette artère route de Matadi, il n’y a que deux bandes aller comme au retour et au coin de l’avenue Lalu, les véhicules qui viennent de l’UPN sont coincés par le mauvais stationnement des véhicules et mototaxis, lorsque les gens ne parviennent pas à circuler aisément, on ne parvient pas non plus à bien travailler. Je regrette que pareille situation se répète chaque jour sans solution », s’est insurgé Masiya Héritier, un des usagers de ce coin.

Selon Fiston Yanfu, habitant du quartier Djelo Binza: « le transport demeure toujours un vrai casse-tête sur l’arrêt Lalu à Binza Delvaux. Ce problème est causé par le phénomène demi-terrain de chauffeurs qui viennent de l’Ozone et qui tournent et stationnent sans contrôle à l’arrêt. Ce problème se présente chaque jour aux heures de pointe (06h, 07h, 16h et au-delà même). On souffre vraiment. Nous sommes obligés de quitter la maison à 04 Heures du matin pour espérer arriver à temps au lieu de travail si vous n’êtes pas véhiculé ».

La balle est dans le camp des autorités compétentes afin qu’une solution satisfaisante soit trouvée pour tous : automobilistes, usagers du transport en commun et habitants du quartier. Sinon, Lalu restera à jamais un casse-tête pour tout le monde sans exception !

Maxime Batu (Stagiaire/UPN)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top