Politique

Députation nationale : Jean-Pierre Mbala Kasanda à l’assaut de Mont-Amba

C’est à l’occasion d’une mission politique de la plateforme électorale Front Commun pour le Congo (FCC) à Mbuji-Mayi, au Kasaï-Oriental, que Jean-Pierre Mbala Kasanda accepte d’accorder un entretien à Géopolis Hebdo. Personnalité politique expérimentée, Mbala Kasanda est actuellement Secrétaire Exécutif National chargé de l’Environnement, Développement durable et Tourisme au sein du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD, parti présidentiel). Au cours de cet échange, l’homme fournit des réponses claires sur non seulement sa candidature à la députation nationale dans la circonscription électorale de Mont-Amba à Kinshasa mais aussi, il parle de la crise humanitaire et socioéconomique qui frappe de plein fouet la Province du Kasaï-Oriental, son terroir. Jean-Pierre Mbala qui se réjouit d’être revenu dans sa province dont il est notable, s’inquiète tout de même de l’état actuel de cette partie de la République qui fut, à l’époque, une source importante de financement de l’économie de la RDC. Quant à sa vision politique en tant que candidat député national dans la circonscription électorale de Mont-Amba, Jean-Pierre dit clairement s’inscrire dans la doctrine de la Social-Démocratie soutenue par son parti, le PPRD, doctrine politique qui privilégie l’homme, et qui le met au centre de toute action de développement.

D’entrée de jeu, l’homme s’attèle à développer l’objet de sa mission à Mbuji-Mayi, capitale mondiale du diamant industriel, et le plaidoyer qu’il formule en faveur du développement de cette partie du pays. « C’est un honneur pour nous de venir ici. Le Kasaï-Oriental, c’est mon terroir, ma province. Je suis natif et notable du coin, plus précisément un Mukwanga qu’on appelle le propriétaire terrien.

A l’occasion de la présentation officielle du candidat FCC, Emmanuel Ramazani Shadary, et surtout de la visite du Premier ministre Bruno Tshibala Nzenzhe qui est aussi membre de notre plateforme, j’en ai profité pour poser le problème dont nous avons déjà eu l’occasion de présenter au niveau national. Cette fois-ci, je vais aussi soulever les particularités, les spécificités de notre province, notamment ses problèmes », précise Jean-Pierre Mbala qui dit souhaiter que la Province du Kasaï-Oriental soit inscrite parmi les actions prioritaires du futur gouvernement après les élections du 23 décembre.

« Entre autre priorités, c’est le problème d’énergie, le problème de fourniture d’eau potable au Kasaï-Oriental, et puis le dossier MIBA (Société Minière de Bakwanga). Vous le savez si bien que moi, la MIBA, c’est le pilier de l’économie du Kasaï-Oriental et voir même, le pilier à l’époque de l’économie de notre pays.
Maintenant, cette société a du mal à se relancer à cause de la désuétude de son matériel de production, il était très important qu’on soit ici pour en parler avec le Premier ministre et insister auprès du dauphin de Joseph Kabila Kabange pour qu’en cas de sa victoire, qu’il puisse tenir compte de ce dossier », a plaidé ce haut-cadre du PPRD en faveur de son terroir.

Vision politique

La question que d’aucun se pose est celle de savoir pourquoi Jean-Pierre Mbala qui est notable du Kasaï-Oriental a décidé de déposer sa candidature au Mont- Amba, dans la ville-province de Kinshasa ? Pour ainsi se défendre, l’homme renseigne qu’il est porteur d’une vision nationaliste. « Nous avons une vision nationaliste, raison pour laquelle, nous avons tenu d’abord à être candidat à la députation nationale et nous voulons être à Kinshasa comme à l’avant-garde des intérêts nationaux en général et des intérêts provinciaux touchant notre province en particulier.

Vous comprenez que si nous tous, nous devons replier vers les provinces, qui va veiller sur nos intérêts au niveau national ? Raison pour laquelle, nous privilégions œuvrer à Kinshasa, en n’ignorant pas que nous venons de quelque part », croit-il savoir.

De manière concrète, Jean-Pierre Mbala dit vouloir perpétuer l’idéologie de son parti politique qui place l’homme au centre de toute action. « Si j’ai fait ce choix politique, c’est d’abord par rapport à la doctrine du parti qu’est la Social-démocratie qui privilégie l’homme, et qui le place au centre de l’action, c’est-à-dire, tout ce qui est ressource économique, doit profiter à l’homme. En ce qui concerne notre propre projet, nous sommes orientés vers tout ce qui est social, nous privilégions tout ce qui touche à l’agriculture, tout ce qui touche à l’éducation, et à la santé. Et ce sont les axes clés du développement d’un pays. L’agriculture, la santé, l’éducation, l’économie et les finances, sont des secteurs de base du développement d’un pays », renseigne ce candidat député qui dit également inscrire dans ses actions en tant que futur parlementaire, la lutte contre le chômage.

Parcours politique et professionnel

Politicien par essence, Jean-Pierre Mbala Kasanda a connu un parcours politique et professionnel élogieux caractérisé par des années importantes de lutte. D’abord, comme Diplômé de l’Institut Supérieur de Commerce (ISC) à l’époque, Mbala Kasanda a travaillé en privé comme Chef comptable. A la BRALIMA, il a exercé les fonctions d’Inspecteur comptable, à l’Office des Routes (OR), il a offert ses services comme comptable chef de division et vérificateur à l’unité de production de la ville de Kinshasa. Ensuite, à Isiro comme Directeur ; à Lisala, comme Directeur adjoint en charge des finances à l’OR, puis à Boende.
En Europe, l’homme a œuvré à l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), où il s’est opposé farouchement au régime de Mobutu à l’extérieur du pays avec comme camarade de lutte, Evariste Boshab, Omer Kamba et les autres. Jean-Pierre Mbala a ici presté comme chargé des finances à l’UDPS/BENELUX.

Après le pays, ce haut-cadre du PPRD s’est rendu à l’Université de Liège où il obtiendra une licence en Sciences de la Santé publique, un DES dans le domaine éponyme, un diplôme d’études spécialisées de gestion pour personnes âgées et une spécialisation en ce qui concerne la coopération au développement. Sur le plan professionnel, à l’extérieur du pays, il a travaillé au centre local de promotion de la santé, et comme coach dans une institution d’accompagnement des jeunes à la création d’emplois à Waremme, et puis, comme financier au service des finances de la ville de Waremme.

Au pays, juste à son retour de l’Europe, Mbala Kasanda a été Administrateur et PCA à l’OCC. Actuellement, Mbala Kasanda est Directeur dans un établissement public du pays. L’homme est donc un acteur politique non moins important, qui se dit déterminé à œuvrer pour le bien-être de la population, une fois au parlement.

Théodore Ngandu

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top