Politique

DGDA, DGI et DGRAD : Ilunkamba mise sur le Corps des Inspecteurs pour la maximisation des recettes

Le Premier ministre de la République Démocratique du Congo (RDC), Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a poursuivi ses consultations avec les responsables des régies financières, entités territoriales décentralisés, établissements publics et organismes paraétatiques afin d’assurer un meilleur contrôle de toutes les opérations financières de l’Etat. Lundi 12 août dernier, le nouveau locataire de la Primature a reçu les trois Directeurs Généraux des entreprises génératrices des recettes : la Direction Générale des Douanes et Accises (DGDA), la Direction Générale des Recettes Administratives, Domaniales et des Participations (DGRAD) et, la Direction Générale des Impôts (DGI). « Les échanges ont tourné autour des mécanismes de collecte des recettes pour que la totalité (100%) entre dans la caisse de l’Etat », indique la cellule de communication de la Primature. Bien avant cette rencontre, le PM Ilunkamba a visité, le 02 août dernier, les bureaux des Inspecteurs des finances pour s’imprégner de leurs conditions de travail.

En effet, le Premier ministre Sylvestre Ilunga a visité vendredi l’Inspection Générale des Finances (IGF) située à Kinshasa-Gombe. D’après son cabinet, le chef du gouvernement a fait le déplacement de cette institution pour s’informer des conditions dans lesquelles travaillent les Inspecteurs des finances et aussi, palper du doigt l’organisation et le fonctionnement de ce service.
Sur place, Ilunga Ilunkamba a échangé avec Batubenga Mbayi, Inspecteur général des finances. Ce dernier lui a fourni des informations sur les conditions socioprofessionnelles des Inspecteurs des finances.
A l’IGF, l’ancien Directeur Général de la Société Nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC) a discuté également, à bâton rompu, avec l’ensemble du Corps des Inspecteurs sur les maux qui empêchent ce service de donner son meilleur rendement, notamment “la modicité des frais opérationnels, l’insuffisance des effectifs”, rapporte le cabinet Ilunga.

En plus, d’autres agents, poursuit-il, “ont dénoncé l’inexploitation des rapports des missions élaborés par ce service, outil important du gouvernement, notamment dans la lutte contre la corruption”, cheval de bataille du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour son premier quinquennat.

Cette visite dans les trois régies financières (Ndlr : DGI, DGRAD et DGDA), qui intervient quelques jours avant la publication du gouvernement, est un message fort, quant on sait que le professeur Ilunga, réputé pour son sérieux et sa rigueur dans le travail, va mettre le Corps des Inspecteurs à contribution pour permettre au trésor public de maximiser ses recettes.

A noter que l’Inspection Générale des Finances est un outil de contrôle du gouvernement. Il assure le contrôle de toutes les opérations financières de l’Etat, des entités administratives décentralisées (ETD), des établissements publics et organismes paraétatiques.

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top