Société

Ebola en RDC : Le miracle est possible

Depuis plus d’une année d’épidémie qui a décimé des familles à Beni, Ituri, Goma et Nyirangongo, après plus de 1700 morts, un espoir est né désormais dans le Nord-Kivu et en dans l’ensemble dans toute la République Démocratique du Congo. Le virus a été circonscrit et mieux d’ailleurs, des gens qui ont été infectés et hospitalisés s’en sortent et recouvrent la pleine santé grâce à un vaccin. Hier mardi, une femme et son enfant ont été guéris de la maladie hémorragique. Les deux personnes ont quitté le centre du traitement et ont été insérées dans la société. Preuve que ces personnes sont maintenant hors de danger et ne peuvent plus contaminer les autres.

A la sortie de ces deux miraculeux du centre de traitement, une cérémonie a été organisée en présence du gouverneur du Nord-Kivu. A présent, c’est désormais la contrattaque qui s’organise. Après avoir contenu la propagation qui menaçait la ville de Goma, l’équipe du docteur Muyembe va faire une descente à Beni, avant d’aller dans la province de l’Ituri. Un grand travail a été fait, celui de l’identification précise des foyers du virus.

Désormais, un miracle est possible. L’épidémie qui a longtemps résisté à la riposte, est en train d’être vaincue en moins d’un mois de la mise en place du secrétariat technique pour la coordination des activités de la riposte. Il est clair que c’est au Docteur Jean-Jacques Muyembe que la RDC doit cette prouesse.
La palme revient également au président de la République. Félix Tshisekedi a eu un flair extraordinaire en confiant à cet épidémiologiste la responsabilité de la riposte. Selon le professeur Muyembe, avec une grande discipline, l’épidémie sera totalement éradiquée d’ici trois mois.

Alors qu’on avait déjà montré qu’un vaccin expérimental empêchait les gens de contracter le virus Ebola, le nouveau traitement est une première pour les personnes déjà infectées. “A partir de maintenant, nous ne dirons plus qu’Ebola est incurable”, a déclaré Jean-Jacques Muyembe. Médecin épidémiologiste, le docteur Muyembe qui a supervisé le déroulement des essais sur le terrain, est aussi celui qui avait découvert le virus en 1976.

Aujourd’hui, même de chercheurs indépendants témoignent de l’efficacité du traitement qui est administré dorénavant. « Les traitements “sont les premiers médicaments qui, dans le cadre d’une étude scientifique solide, ont clairement montré une diminution significative de la mortalité chez les personnes atteintes du virus Ebola”, a souligné auprès de l’AFP Anthony Fauci, directeur de l’Institut américain des maladies infectieuses et des allergies.

Parmi les quelque 500 personnes dont les données ont été analysées (sur un total de 681 participants), la mortalité est tombée à 29% a détaillé M. Fauci. Pour les personnes ne prenant aucun traitement, le taux de mortalité est compris entre 60 et 67%.

Il est quand même impressionnant de voir la célérité avec laquelle le secrétariat technique a organisé et mis en place les médicaments ayant prouvé leur efficacité. Mais malgré tout la prudence doit être de mise. Cela dit, le professeur Muyembe qui s’y connait en matière des épidémies, prévoit de tenir une conférence de presse ce mercredi.
En attendant l’éradication totale du virus, les autorités sanitaires de la RDC et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont félicité “l’équipe de personnes ayant travaillé dans des conditions particulièrement difficiles pour faire reculer ce mal qui menaçait le pays ainsi que toute la région des Grands Lacs”. “C’est grâce à ce type de recherches rigoureuses, vite mises en place, qu’il est possible d’identifier rapidement et avec certitude les meilleurs traitements, et de les intégrer à la réponse d’urgence à Ebola”, ont souligné l’OMS et les autorités de la RDC.

Patrick Ilunga

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top