Santé

Ebola, la riposte s’organise

Panique générale la semaine passée à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, après l’annonce par les autorités du retour de la fièvre Hémorragique Ebola. A ce sujet, le ministre de la Santé publique, Dr Oly Ilunga Kalenga, a, dans un communiqué de presse rendu public, jeudi 11 mai dernier, signalé 9 cas des malades dus à la fièvre hémorragique Ebola. A ce jour, ajoute le ministre, il y a eu 2 décès notifiés depuis le 22 avril 2017 dans la zone de santé de Likati, territoire d’Aketi, province du Bas-Uélé, située au Nord-Est en RDC.

Selon des sources concordantes, cinq échantillons de sang prélevés chez les cas suspects et analysés à l’Institut national des recherches biomédicales, INRB en sigle, un s’est relevée positif au virus Ebola. Le ministre de tutelle fait savoir qu’il mènera sa lutte pour empêcher que cette maladie se propage sur toute l’étendue du territoire national. En attendant, la riposte s’organise.

« Notre pays doit faire face à cette épidémie de la maladie à virus Ebola qui constitue une urgence de santé publique de portée internationale », a déclaré docteur Oly Ilunga Kalenga tout en assurant aussi que son Ministère vient de prendre toutes les dispositions utiles pour riposter promptement et efficacement à cette nouvelle épidémie de la maladie à virus Ebola et il demande par la même occasion l’appui de l’Organisation mondiale de la Santé OMS pour renforcer la riposte.

Oly Ilunga a exhorté la population à ne pas céder à la panique. Il indique que toutes les dispositions utiles sont prises pour riposter promptement et efficacement à cette nouvelle épidémie de la maladie à virus Ebola. L’agence Onusienne dit travailler en étroite collaboration avec toutes les autorités tant nationales qu’internationales, ainsi qu’avec l’appui du Bureau régional AFRO, du siège Genève, et tous les autres partenaires pour faciliter le déploiement des matériels de protection et du personnel sur le terrain afin de renforcer la surveillance épidémiologique et contrôler très rapidement l’épidémie. Nous y reviendrons avec force détails.

Blandine Bampala Katanga

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top