Politique

ELECTION DES GOUVERNEURS : Hubert Kishabongo : « Il est plus que temps de résoudre les problèmes du Maniema au Maniema ».

Dans un communiqué publié vendredi 22 mars dernier, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) fixe l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs de 24 provinces au 10 avril 2019. Le Nord-Kivu et le Maï-Ndombe ne sont pas concernés par ce scrutin. La campagne électorale est prévue du 6 au 8 avril et l’investiture des gouverneurs et vice-gouverneurs élus, le 2 mai. D’après les listes provisoires publiées par la Centrale électorale, 53 sur 97 candidats postulent en tant qu’indépendants pour la prochaine élection des gouverneurs des provinces. La province du Maniema aligne deux candidats. Il s’agit de M. Kishabongo Radjabu Kindanda Hubert, candidat indépendant et de M. Musafiri Nkola Myoma Auguy, du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD). D’où viennent-ils ? Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Que peuvent-ils ?

Elu député provincial dans la circonscription électorale de Kasongo en 2006, président de l’assemblée provinciale du Maniema pendant 12 ans, réélu député provincial en 2018 dans la même circonscription de Kasongo, Kindanda Kishabongo Hubert figure parmi les candidats qui ont déposé leur dossier de candidature à l’élection du gouverneur afin de succéder à Pascal Tutu Salumu au sommet de la province.

Le mardi 12 février dernier, le député élu de Kasongo a tenu son tout premier point de presse dans le but d’expliquer aux journalistes de Kindu ses nouvelles ambitions. D’entrée de jeu, Hubert Kindanda Kishabongo a déclaré : « Il est plus que temps de résoudre les problèmes du Maniema au Maniema ».

Etant du Maniema, vivant au Maniema et connaissant bien les vraies difficultés et la misère que traverse la population de cette partie de la République, le futur gouverneur pense qu’il est temps de travailler pour et avec cette population.

« Ensemble, relevons le défi et entretenons le plus vite les secteurs clés du développement. La réhabilitation des routes et la promotion de l’entrepreneuriat. Les problèmes du Maniema doivent avoir leurs solutions localement, et pour prétendre diriger cette province, il faut d’abord identifier tous les problèmes », a lancé le candidat indépendant Kindanda Kishabongo avec un ton rassurant.

Membre du regroupement politique AABC, sous-composante du Front Commun pour le Congo (FCC), Hubert Kindanda a décidé de se présenter en indépendant à l’élection du gouverneur. Profitant de cette occasion offerte, l’animal politique a aussi justifié sa décision.

« Il y a plusieurs membres du FCC qui se présentent en indépendant à l’élection du gouverneur et je ne suis pas un cas isolé. Quand on est indépendant, ça signifie qu’on s’engage à exprimer ses ambitions individuellement », a martelé le candidat-gouverneur Kishabongo. Avant d’ajouter : « C’est révolu cette politique d’exclusion et d’imposition. L’élection est une compétition et toute personne est libre d’exprimer ses ambitions. Il revient aux élus du peuple de décider qui doit diriger la province et relever le défi ».

Au sujet d’un prétendu désistement en faveur d’un autre candidat, l’élu de Kasongo a les mots justes : « Les gens ont peur de ma candidature et ils veulent décourager les grands électeurs, je suis prêt à accepter ma mort pour refuser de retirer ma candidature ».
Notez que l’honorable Kindanda Kishabongo a comme colistier Bitika Omana Pascal, un autre député provincial mais élu dans la ville de Kindu.

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top