Politique

ELECTIONS DES BUREAUX DÉFINITIFS DANS LES ASSEMBLÉES PROVINCIALES : Un satisfecit pour le FCC

Les différentes assemblées provinciales de la République Démocratique du Congo sont désormais dotées de leurs bureaux définitifs, cela à l’issue de l’élection intervenue simultanément dans ces assemblées délibérantes lundi 11 mars 2019 dernier. Sur l’ensemble de 24 provinces jusque-là concernées, le Front Commun pour le Congo (FCC) s’en sort avec 20 provinces. La plateforme chapeautée par Joseph Kabila, ancien Chef de l’Etat se réjouit de ces résultats qui prouvent à suffisance que les élus provinciaux ont respecté la discipline et le mot d’ordre de cette méga-plateforme du pays.

A travers un communiqué de presse parvenu à Géopolis hebdo, le Front Commun pour le Congo félicite tous ses membres députés provinciaux pour « leur discipline et loyauté aux idéaux prônés par son autorité Morale, Joseph Kabila Kabange et formule le vœu de voir ce même comportement prévaloir lors des élections de Gouverneurs et Vice-Gouverneurs ».

En effet, à part les assemblées provinciales du Kasaï-Oriental et du Kongo-Central qui seront présidées par les élus de l’UDPS (CACH) et de l’ABAKO, le FCC détient désormais le perchoir à Kinshasa, au Maniema, au Sud-Ubangi, au Bas-Uélé, Au Haut-Uélé, à l’Equateur, au Kasaï, dans le lomami, au Tanganyika, dans le Haut-Katanga, au Sud-Kivu, au Kwilu, au Nord-Ubangi, à la Tshuapa, au Kasaï-Central, au Sankuru, à la Tshopo, en Ituri et au Kwango. Le FCC a aussi réussi à faire élire une femme à la tête de l’un des bureaux des assemblées provinciales.

Dans le Haut-Katanga, c’est aussi un exploit, car le député PPRD, Freddy Kashoba a réussi à remporter l’élection face à son challenger, le patriarche Kyungu wa Kumuanza qui avait même renoncé à son mandat de député national pour celui de député provincial dans cette partie du pays. A titre illustratif, l’ancien Sénateur Patrice Aimé Sessanga a été élu président du bureau définitif de l’Assemblée provinciale. A Kinshasa, c’est le Pasteur Godé Mpoy qui a été élu. Dans le Kongo-central c’est Pierre Anatole Matusila qui a remporté l’élection. Serge Makongo a été quant à lui élu dans le Kwuilu.
Signalons par ailleurs que l’élection des membres des bureaux définitifs dans les assemblées provinciales ouvre ainsi la voie à la campagne électorale pour les sénatoriales, campagne prévue selon la CENI, du 11 au 13 mars 2019. Le scrutin proprement dit interviendra le 15 mars prochain. Le 26 mars, ça sera alors la tenue de l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs dans les 24 provinces alignées par la CENI.

Rappelons aussi que la centrale électorale avait rejeté la demande du Procurreur Général de la République sollicitant le report de ces deux scrutins pour allégations de corruption des députés provinciaux. Par ce rejet, le pouvoir organisateur des élections a maintient les dates du 15 et 26 mars pour la tenue des élections sénatoriales et des gouverneurs et vice-gouverneurs.

Théodore Ngandu

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top