Economie

Evaluation de l’économie Nationale et les recommandations du FMI : La recapitalisation de la BCC, une urgence signalée par Déogratias Mutombo

Tenant compte des conclusions lors de la mission des consultations au titre de l’article IV récemment effectuée en République Démocratique du Congo (RDC), le Fonds monétaire international (FMI) avait formulé quelques conseils à l’exécutif congolais, en attendant de statuer sur le rapport final au mois d’Août prochain. Il ressort de ces recommandations, la nécessité d’un renforcement de l’indépendance de la politique monétaire et des réserves internationales de la Banque centrale du Congo(BCC), notamment sa recapitalisation. Une nécessité longtemps soulignée par le patron de cette institution financière, Déogratias Mutombo Muana Nyembo.

A l’issu du rapport de la mission au titre de l’article 4 du FMI, les autorités congolaises ont été sensibilisées à redoubler d’efforts sur certains aspects soulevés, notamment :

L’accroissement de l’espace budgétaire

Il s’agit de la mobilisation des recettes qui permettent non seulement à l’État d’avoir plus de moyens de sa politique mais aussi à accroître les capacités de l’État à emprunter sans mettre en danger la viabilité de sa dette.

La consolidation de la crédibilité budgétaire

Il a été suggéré au gouvernement congolais de veiller à des projections budgétaires réalistes et non exagérées. Mais aussi le paiement de toutes les dépenses liquidées ainsi que des arriérés.

Le renforcement de l’indépendance de la politique monétaire et des réserves internationales de la Banque centrale du Congo

Le FMI préconise également une meilleure coordination entre le gouvernement et la BCC pour améliorer la planification des dépenses, afin d’agir de manière coordonnée et en fonction des projections de la trésorerie. Une démarche soutenue par Philippe Egoumé, représentant pays du FMI. « Dès l’instant où il y a des surprises, cela entraîne des fluctuations très rapides de taux d’intérêt de court termes qui est un élément important de la politique monétaire. Cela veut dire que la BCC a perdu l’initiative de mouvements de cet instrument. D’où, la nécessité de collaboration entre les deux institutions. Cela améliore l’indépendance de la BCC. Encore faudrait-il que la BCC soit recapitalisée pour bien entreprendre la politique monétaire sans avoir de difficultés. Car, toute entité sous capitalisée a un problème », a-t-il insisté lors d’un récent entretien avec la presse économique, renseigne zoom éco.

Recapitalisation de la BCC, une urgence signalée

Dans une interview exclusive accordée à Géopolis Hebdo au mois de novembre de l’année dernière, Déogratias Mutombo avait déclaré que la recapitalisation de la BCC est un objectif dans le cadre d’un plan Stratégique, pouvant permettre à l’institution financière d’être efficace y compris dans la conduite de la mise en œuvre de sa politique monétaire.

« Une Banque centrale, pour être efficace, y compris dans la conduite de la mise en œuvre de sa politique monétaire, doit avoir une autonomie financière. C’est-à-dire, des moyens propres pour mener à bien ladite politique. L’objectif de cette mesure (recapitalisation, NDLR), c’est d’avoir une Banque qui a une forte autonomie, une indépendance financière et surtout, une capacité institutionnelle renforcée de manière à mener à bien sa mission de stabilisation de la monnaie, de contribuer également à la stabilité financière et au financement économique pour l’émergence de la République Démocratique du Congo (RDC). Chaque objectif étant constitué comme une stratégie», avait révélé Deogratias Mutombo.

Et de préciser « L’autonomie de la Banque est d’abord au sens des moyens. La recapitalisation est un objectif dans le cadre d’un Plan Stratégique d’une Banque centrale. Et cela passe par trois volets, à savoir : L’assainissement du bilan, la maîtrise des charges opérationnelles et la dotation en capital ».

Paulin Muembo

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top