Politique

Evolution des travaux de construction de sauts-de-moutons : Félix Tshisekedi active le contrôle régalien

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi a procédé mercredi 17 juillet 2019, à la visite de différents chantiers où sont construits les sauts-de-mouton à travers la ville province de Kinshasa. Il était question pour le premier citoyen du pays d’évaluer l’évolution des travaux dans un contexte où la population lançait déjà les cris de détresse à l’endroit du Chef de l’Etat à cause des embouteillages créés depuis le début de travaux de construction de sauts-de-mouton. A l’issue de sa tournée, Félix Tshisekedi s’est dit satisfait des explications reçues dans les différents chantiers.

«Le but était de connaître le déroulement des travaux et donc la date de la fin de ces travaux. Le deuxième objectif était la préoccupation des automobilistes qui se plaignent énormément d’embouteillage pour voir ce qu’il y a à faire », a dit le Chef de l’Etat et de poursuivre, « Les travaux doivent continuer. C’est pour faciliter la circulation dans la ville, mais il ne faut pas non plus que cela se répercute sur la quiétude des automobilistes, les citoyens. Il fallait imaginer des voies de déviation et c’est pour cela que les responsables de la police m’ont accompagné. C’était pour envisager ensemble cette possibilité ».

A la fin de sa tournée, le Chef de l’Etat s’est dit soulagé. « Je peux partir soulagé par rapport au déroulement des travaux et aussi par rapport aux solutions envisagées pour embêter moins les automobilistes », a-t-il conclu.

Signalons par ailleurs que Félix Tshisekedi a visité les chantiers lancés dans le cadre de son programme d’urgence. Il a inspecté plusieurs sites, entre autres, ceux de Pompage, du rond-point Socimat, du rond-point Mandela et du croisement des avenues Nyangwe et Libération. Il s’est également rendu à Saïo, Gambela, Yolo, rond-point Ngaba, By pass, Matete Debonhome et marché de la Liberté.

Dans le document de présentation de ce programme, il est prévu l’aménagement de sauts-de-mouton dans 9 sites. Selon la même source, les travaux, qui devraient débuter le 4 mars 2019, coûtent 22 500 000 dollars américains et devraient durer 90 jours par site. Selon l’Office de voirie et drainage (OVD), le taux de réalisation sur l’ensemble d’ouvrages est de 40%, et la durée de l’exécution des travaux par site dépend notamment de la nature du sol. Il annonce également que tous les travaux seront terminés d’ici à décembre 2019 pour les sites précités.
Ces travaux provoquent notamment des embouteillages dans la ville. A cet effet, la Police Spéciale de Roulage (PSR) a promis de déployer un dispositif particulier à certains endroits. Pour le Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, « Le président a voulu voir l’évolution des travaux. Il y a eu trop de spéculation sur ces travaux. Il y en a qui ont dit que l’argent a été déboursé et il n’y a rien qui se fait », a dit Vital Kamerhe à la presse.

La longueur totale du saut-de-mouton est de 204 mètres. Il est composé de trois parties dont 45 mètres pour le pont principal, 102 mètres et 57 mètres respectivement pour l’accès à gauche et à droite.


« Je suis très heureux que le président lui-même et vous aussi vous voyez ce que les ingénieurs congolais peuvent faire en deux mois. C’est un échangeur qui se termine le 30 septembre », a ajouté Vital Kamerhe.
Avec la visite du Chef de l’Etat sur les différents chantiers, la population ose croire que les choses iront cette fois-ci vite, afin de permettre une bonne circulation aux automobilistes.

Théodore Ngandu

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top