Politique

Fatshi élu 2e Vice-président de l’U. A. : La NEC et Pierre Ngindu saluent la première victoire diplomatique du Président Félix-Antoine Tshisekedi

Le président de la RDC, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo dit Fasthi,  composera le bureau de l’Union africaine (U. A.) avec notamment le président Egyptien Abdel Fattah al-Sissi, président sud-africain, Matamela Cyril Ramaphosa et le président nigérien Mahamadou Issoufou. Le bureau est dirigé par Abdel Fattah al-Sissi comme président. Ramaphosa, Tshisekedi et Issoufou sont respectivement 1er, 2e et 3e  vice-président de l’institution africaine. Fatshi participe à ce sommet ordinaire de l’UA en tant que président élu de la RDC. Pour M. Pierre Ngindu Kabitanga,  ci-devant président du Haut-Conseil de la NEC (Nouvelle Elite Consciente), “le succès diplomatique du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi est un signal fort témoignant un bon départ et un bel élan du redressement de la RDC.” Ci-dessous,  le communiqué de presse de ce mouvement citoyen.

Communication politique de la NEC

Taxé de stagiaire et de non expérimenté avant sa prise de pouvoir le 24 janvier 2019 à la suite d’un triomphe aux élections présidentielles du 30 Décembre 2018, le président de la République Démocratique du Congo Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO vient d’épater l’opinion tant nationale qu’internationale en prouvant  « Qu’entre les relations extérieures et la diplomatie il n’y a qu’un pas » car, l’opinion se souviendra qu’au sein de l’UDPS, son parti cher, FATSHI a longuement assumé les fonctions du Secrétaire Général Adjoint en charge des relations extérieures avant de succéder à son père Etienne TSHISEKEDI, à la tête de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, déclare la Nouvelle Elite Consciente (NEC), une organisation socio-politique.

A la suite de sa première tournée sous régionale qui l’a conduit respectivement  en Angola, au Kenya, au Congo Brazzaville pour boucler son périple au sommet de l’Union Africaine à Addis-Abeba en Ethiopie, Félix TSHISEKEDI a prouvé son leadership et assuré sa légitimation comme président élu et investi en se faisant recevoir par ses homologues qui, au départ, donnaient l’impression de contester son pouvoir, ce qui confirme à ce jour sa reconnaissance internationale, affirme la NEC.

Une première sortie internationale réussie, témoigne la NEC, car, le Chef de l’Etat Congolais a échangé avec ses homologues sur des sujets variés, pour ne citer que le domaine de la sécurité, de l’économie, de l’éducation et de la stabilité politique comme l’a souligné le Chef de l’Etat Kenyan qui s’est dit ravis d’avoir reçu le Président de la République Démocratique du Congo. Pour UHURU KENYATTA, « cette visite s’inscrit dans le cadre de la consolidation des liens entre nos deux pays » et qui a promis au Chef de l’Etat Félix TSHISEKEDI de l’engagement du Kenya à aider la RDC à atteindre la stabilité politique.

Aux incrédules, aux pessimistes et aux insatisfaits qui estiment que cette tournée serait prématurée et qui selon eux, le Chef de l’Etat devrait d’abord se pencher sur la formation d’un gouvernement, la NEC leur révèle en termes simples et clairs : la tournée du président Félix TSHISEKEDI est significative et le choix des pays dans lesquels il a amorcé la coopération bi et multilatérale n’est pas un hasard au regard de notre situation géographique avec l’Angola qui est d’abord un des pays de la région disposant d’une puissance militaire et avec lequel nous partageons une longue distance des frontières. Le Congo Brazzaville parce que, est un pays frère et sommes contraint d’être en bonne relation, cela valant aussi pour la sécurisation de nos frontières. Enfin le Kenya qui, avant tout est le parrain politique de l’accord qui a accouché la coalition Cap vers le Changement (CACH) et en plus, le rôle que joue le Kenya sur le plan économique à travers le port de MOMBASA qui sert de transaction économique pour la partie Est de la République Démocratique du Congo.

Pour tout observateur averti, note la NEC, le succès diplomatique du Président de la République Félix TSHISEKEDI est un signal fort témoignant un bon départ et un bel élan du redressement de la RDC comme l’a dit le Chef de l’Etat Congolais en annonçant à son homologue Kenyan son intention de faire adhérer la RDC à l’Organisation des Pays de l’Afrique de l’Est. Une intégration vue comme indispensable pour booster le développement du pays.

Fait à Kinshasa, le 09 Février 2019

NGINDU KABITANGA Pierre,

Président du Haut Conseil de la NEC

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top