Société

Géopolis : Une histoire, un concept : Interview exclusive de Dieudonné Buanali

Directeur des rédactions de Géopolis Forum qui édite Géopolis Magazine, revue économique des activités extractives (mines, hydrocarbures et bois) et Géopolis Hebdomadaire, trihebdomadaire d’informations générales, Dieudonné Buanali Ilunga, devenu le témoin et l’un des acteurs de la passionnante histoire de ce groupe de presse créé par William-Albert Kalengay qui n’est plus à présenter, s’est penché sur la raison de la création du principal magazine des ressources naturelles en République Démocratique du Congo, a fêté ses 13 ans d’existence le 18 février dernier. Au cours d’une interview exclusive accordée aux jeunes plumes de la maison, Buanali a expliqué le concept « Géopolis » en même temps qu’il a relaté son arrivée et son ascension dans ce média spécialisé comme il y en a peu dans l’environnement médiatique de la RDC. Interview exclusive.

Géopolis Hebdo : Pouvez-vous nous expliquer d’abord ce nom Géopolis ?

Dieudonné Buanali Ilunga : Le nom de Géopolis a été forgé par l’initiateur et le fondateur William-Albert Kalengay. Il a fait un constat et en tant que journaliste professionnel et économique, il a trouvé que l’environnement médiatique congolais manquait une revue qui traite spécifiquement des ressources naturelles en RDC, pays qualifié de « scandale géologique ». Face au besoin qui se faisait sentir sur le marché, il fallait créer maintenant une revue qui devait collecter, traiter et diffuser toutes les informations liées aux ressources naturelles. Il s’agit de textes de loi, informations de certaines entreprises des hydrocarbures, de l’environnement et des mines.

Concernant le nom de Géopolis, celui-ci vient du préfixe « Géo » et du suffixe « Polis ». Géo signifie la terre, le sous-sol et sol. Et Polis est un mot d’origine Grec qui signifie Cité, Village, Pays, Nation, Commune… Le fondateur de ce média dit alors nous devons faire un média qui va commencer à faire le plaidoyer pour que nos richesses naturelles puissent contribuer réellement au développement du pays et non une malédiction. On a fait la liaison des ressources naturelles plus la cité pour avoir Géopolis. C’est-à-dire, les ressources naturelles au service de la cité. Voilà l’origine du concept, mieux du nom Géopolis. Aujourd’hui, c’est le magazine de référence sur les ressources naturelles.

Quelle est la différence de Géopolis avec d’autres médias et quel est votre objet social et pour terminer vous faites comment pour la distribution de vos produits ?

L’objet social de Géopolis, c’est collecter, traiter et diffuser les informations et couvrir les événements divers ; faire le plaidoyer pour que les ressources naturelles de la RDC contribuent au développement socio-économique de ce pays-continent et non à son appauvrissement. Il n’a pas changé, il est toujours le même jusqu’à nos jours. La différence de Géopolis et d’autres médias est qu’aujourd’hui, lorsque vous parlez à quelqu’un de Géopolis, il voit premièrement des journalistes, des communicateurs, des experts et des spécialistes sur la question des ressources naturelles. Voilà l’image que le commun des mortels retient de nous. Le premier produit que notre groupe des médias avait lancé sur le marché, c’était le magazine Géopolis (revue économique, produit phare) en 2006. Cinq ans après, nous avons créé Géopolis Hebdo afin de donner la parole aux politiques qui appréciaient le travail fait auparavant par Géopolis Magazine sur le terrain économique. Une réponse à ceux qui nous demandaient souvent si nous sommes là seulement pour les informations économiques. Et le jour où il n’y aura pas de minerais ? L’actualité politique que nous ne pouvons pas diffuser dans la revue, nous la diffusions dans le journal. Voilà comment le journal est né. Aujourd’hui, il est cité parmi les 10 meilleurs journaux dans la capitale.

Pour finir, en ce qui concerne la distribution, nous avons un service dédié pour cette tâche. Il s’agit du service marketing et commercial qui s’occupe des relations clients, des points de vente (kiosques), la recherche des nouveaux partenariats/annonceurs, la gestion des abonnés et des partenaires-sponsors.

Parlez-nous de votre carrière professionnelle à Géopolis. Comment y êtes-vous arrivé ?

Merci. C’est une très bonne question. Je suis à Géopolis Forum depuis 2008, mais le groupe de presse existe depuis 2006. Avant de devenir Directeur des rédactions, j’étais journaliste-stagiaire. A mon arrivée, j’ai trouvé des confrères et consœurs tels que Maguy Biwata, John Ngombwa, Micky Ngoyi, Roger Mambweni, Gratien Kitambala, Junior Nsumbu Kiang, Patrick Luabala, Georges Kisapindu, Matthieu Tshishiku, Gaby Kuba, Grace Pakabomba, Nadine Mbela, Carine Binkodia, Nathan Nzundu, Nicky Konde, Zena Bolenge, Jenny Valiante, cette liste n’est pas exhaustive, qui m’avaient accueilli comme leur frère. Trois mois après, je suis engagé à Géopolis comme journaliste faisant partie de la Rédaction centrale au sein de laquelle j’ai gravi tous les échelons jusqu’à devenir Directeur des rédactions. Avant d’occuper ce poste, j’étais l’assistant de Mme Maguy Biwata qui est maintenant aux États-Unis d’Amérique et qui fût Directrice des rédactions de Géopolis. J’ai beaucoup appris d’elle et aussi des personnes ci-haut citées.

Comme formation, je suis universitaire (Université de Kinshasa, promotion 2005). Je détiens une licence en sciences sociales obtenue dans cette alma mater. En plus de cela, j’ai suivi plusieurs formations postuniversitaires au nombre desquelles je cite la formation sur les multimédias, l’informatique de gestion, étude des marchés et sondage d’opinions, gestion des sites internet (webmaster), pour ne citer que celles-ci. Je ne peux terminer cette interview sans remercier celui qui m’a ouvert grandement les portes de Géopolis, William-Albert Kalengay, mon maître. Auprès de lui, j’ai appris beaucoup de choses dans le domaine de la presse et je continue toujours à apprendre auprès de lui. Merci Chef.

Propos recueillis par Lelo Mbenza Héritier (stagiaire de l’Ifasic)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top