Economie

ITIE 2019 : La conférence mondiale prévue à Paris en juin prochain

Le gouvernement français et l’Initiative pour la Transparence des Industries Extractives ont confirmé à travers une source fiable que la tenue de la conférence mondiale 2019 de l’ITIE, aura lieu du 18 au 19 juin de l’année en cours au centre des conférences de l’OCDE à Paris. Cette conférence prévoit d’attirer près d’un millier de soutiens à la gouvernance collective et des praticiens à une époque marquée par les polarisations exacerbées. Aussi de confirmer Helen Clark en tant que nouveau président de l’ITIE et pour nommer le Conseil d’administration 2019-2021.

Cette conférence sera l’occasion pour les Chefs d’Etat, la société civile et les dirigeants d’entreprises de discuter de tendances émergentes et de meilleures pratiques dans la bonne gouvernance des ressources naturelles.
Il sied de signaler que la Conférence mondiale 2019 traitera de l’utilisation de l’approche multipartite à la gouvernance dans un monde divisé. Elle examinera le rôle de l’ITIE dans la bonne gouvernance du secteur extractif, notamment pour augmenter les ressources nationales, combattre la corruption, augmenter les investissements et représenter une plateforme pour l’espace réservé à la société civile. Les thèmes de la transparence de la propriété effective, le renforcement des systèmes gouvernementaux par l’ITIE et une meilleure utilisation des données générées par l’ITIE seront au centre du programme. L’Assemblée générale des membres de l’ITIE, composée des représentants des pays de mise en œuvre, des pays de soutien, des organisations de la société civile, des entreprises et des investisseurs sera organisée le 17 juin 2019.
Rappelons que les précédentes éditions de la Conférence mondiale ont été organisées à Londres (2003 et 2005), Oslo (2006), Doha (2009), Paris (2011), Sydney (2013) et Lima (2016). La conférence de Lima a vu se réunir plus de 1 000 leaders de gouvernements, d’entreprises et de la société civile issus de plus de 80 pays.
Gérer de façon responsable les ressources gazières, pétrolières et minières d’une nation pour un meilleur avenir, aussi bien pour la population que pour la planète est loin d’être chose facile. C’est tous les trois ans que l’ITIE organise une conférence qui réunit des parties prenantes du secteur extractif issu des gouvernements, des entreprises et de la société civile ainsi que de la communauté des investisseurs. Cet événement phare représente un forum pour discuter des défis et opportunités de promotion de la transparence, de l’inclusion et de la redévabilité du secteur extractif, ouvrant la voie vers une croissance durable.
Rappelons également que les conférences précédentes ont eu un effet significatif sur la mise en œuvre de l’ITIE dans les 51 pays membres. Voici donc le plan de travail triennal 2018-2021 adopté par la commission Européenne : 125 entreprises extractives retenues dans le périmètre de conciliation 2016 ; près de 1270 000USD des revenus encaissés en 2016 ; 18% de contribution du secteur extractif PIB en 2016 et enfin 18% du secteur extractif de l’économie nationale en 2016.

Signalons par ailleurs que l’Initiative pour la transparence des Industries Extractives en République Démocratique du Congo avait pris part à la conférence de la 25ème édition de Mining Indaba organisée en Afrique du Sud du 04 au 7 février 2019.

Carmel Kibaka

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top