Economie

La plateforme minière annuelle en RDC : ‘’DRC Mining Week’’ rouvre bientôt ses portes à Lubumbashi !

‘’DRC Mining Week’’, la seule plateforme minière et industrielle offrant des solutions stratégiques et technologiques pour toutes les opérations minières en République Démocratique du Congo va rouvrir bientôt ses portes au public. Une fois de plus, c’est le somptueux Hôtel Pullman Grand Karavia situé à Lubumbashi, chef-lieu de la richissime province du Haut-Katanga, qui a été retenu par les organisateurs pour abriter l’édition de cette année, marquée par l’entrée en vigueur du nouveau Code minier qui continue à faire couler beaucoup d’encre et de salive dans l’univers minier rd-congolais. Cet évènement qui se tiendra du 13 au 15 juin 2018, représente la plus grande plateforme pour l’industrie minière et l’infrastructure en RDC.

En effet, DRC Mining Week rassemblera cette année plus de 3300 professionnels locaux et internationaux provenant de plus de 40 pays. A cette liste, il faudra ajouter 160 exposants et 400 délégués ayant tous pour but ‘’d’explorer et de présenter de vastes opportunités d’investissement’’.

Au cours de ces trois jours, DRC Mining Week, l’événement offre, lit-on dans la brochure événementielle, son meilleur programme : séances exclusives sur l’énergie, deux jours de conférence pour les parties prenantes nationales et internationales, table-ronde des PDG, exposition B2B, ateliers techniques, démonstrations de produits, présentations des dernières technologies de pointe ainsi que des visites de sites exclusives.

En 2018, DRC Mining Week agrandira son exposition avec un 2ème marquis et étendra son espace d’exposition en plein air afin d’accueillir plus de 160 fournisseurs en services et technologies locaux et internationaux. L’événement présentera des zones dédiées aux équipements lourds, technologies, agriculture et accueillera deux pavillons, d’Afrique du Sud et du Zimbabwe.

Pourquoi la RDC ? Voici les raisons.

Premièrement, avec plus de 50% des réserves mondiales de cobalt, la RDC va voir sa production passer de 70 à 82 kilotonnes entre 2017 et 2021 dû à la demande croissante en batteries rechargeables.

Deuxièmement, le Cadastre minier (CAMI), bras technique du Ministère des Mines de la RDC, et ‘’Trimble Land Administration’’ ont développé le portail du Cadastre minier afin d’améliorer à la fois la transparence et de promouvoir l’investissement dans le secteur des mines en RDC.

Troisième et dernière raison, BMI Research a identifié la RDC comme étant l’un des marchés les plus promoteurs d’ici 2023 grâce à ses vastes ressources minérales et haute teneur en cuivre dont beaucoup sont encore inexploitées.  Bref, DMW est un événement à vivre et à ne pas se faire raconter.

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top