Economie

La vie économique dans les communes : Les habitants de Bandalungwa sensibilisés sur la déclaration de l’entreprenant

 

C’est depuis le 19 novembre dernier que la maison communale de Bandalungwa s’est transformée en centre de déclaration des entreprenants. Une initiative d’ESSOR-RDC prise dans le cadre de la mise en œuvre du Traité de l’Organisation pour l’Harmonisation du Droit des Affaires en Afrique (OHADA) en son volet relatif à l’entreprenariat. Ces assises ont pour objectif d’inciter les entreprenants congolais à se professionnaliser et à améliorer l’efficacité commerciale de leurs activités économiques, en vue d’apporter leur contribution à l’émergence de l’économie congolaise.

Cette déclaration permet aux entreprenants appelés « petits commerçants » ayant un capital faible, de quitter le secteur informel pour le secteur formel. L’autre avantage lié à cette formalisation est de permettre aux entreprenants d’être à l’abri des multiples tracasseries de contrôle, en leur faisant bénéficier d’une simplification fiscale en ce qui concerne certaines taxes.
Le statut d’entreprenant est valable pour une durée de 5 ans et peut être modifié en statut de « micro-entreprenant » pour ceux ayant augmenté leurs chiffres d’affaires.

Que savoir sur le statut d’entreprenant ?

Le statut d’entreprenant est un nouveau statut créé par le droit OHADA (Organisation pour l’Harmonisation du Droit des Affaires en Afrique), et ce statut ne peut être reconnu à un acteur informel que s’il déclare l’activité qu’il exerce auprès du Guichet Unique de Création d’Entreprise (GUCE), et cette déclaration est gratuite. Le statut d’entreprenant couvre 5 ans sauf si l’entreprenant a développé son chiffre d’affaires après 2 ans. Il pourra ainsi passer à un autre statut, celui de la micro-entreprise, le statut d’entreprenant bénéficie d’un système minimal de comptabilité, c’est-à-dire une comptabilité allégée et très simple, le statut d’entreprenant bénéficiera également des avantages sociaux et fiscaux liés à son statut.

Qui est concerné par la déclaration ?

Toute personne physique qui exerce une activité informelle commerciale, artisanale ou agricole peut se déclarer en tant qu’entreprenant.

Pourquoi se déclarer ?

Quitter le secteur informel en devenant sujet de droit et en bénéficiant des avantages liés à ce statut, améliorer l’efficacité commerciale et devenir plus profitable, accroitre le business et permettre un accès facile aux micro-crédits, et utiliser toutes les incitations offertes pour améliorer l’activité et être suivi les premiers mois sur le terrain.

Les avantages ?

Accès aux produits financiers (ouverture d’un compte épargne gratuit, carte de débit à un prix réduit, accès au micro-crédit, accès au Smartphone banking). La formation (l’éducation financière, la gestion de l’activité, et les bonnes pratiques liées au secteur.

Une mutuelle de santé pour l’entreprenant !

Présente à ces assises, la mutuelle de santé Lisanga a sensibilisé les entreprenants sur l’importance de la mutuelle de santé. Et pour sa part, Madame Patricia Keplek, Gestionnaire adjointe de la Mutuelle de Santé Lisanga, a martelé sur l’importance d’une mutuelle de santé : « La mutuelle de santé est une sécurité sociale pour couvrir les dépenses de santé grâce aux cotisations versées par les adhérents et la mutualité de santé Lisanga accompagne les entreprenants à avoir une assurance en cas de maladie, d’avoir des soins de qualité en un faible coût sans nécessairement toucher au capital ».La carte de la mutuelle donne accès à des soins de santé dans tous les hôpitaux et centres de santé, le droit de s’affilier au réseau de la mutuelle. Grâce à cette carte de la mutuelle, le bénéficiaire a la possibilité de prendre des soins de santé dans des hôpitaux de référence, voir même dans les centres les plus huppés avec la qualité des soins défiant toute concurrence », a fait savoir Madame Fatuma Toto, Gestionnaire de la Mutuelle de Santé de Kinshasa.

Retenons que les journées de sensibilisation sur la déclaration de l’entreprenant se poursuit avec comme prochaine étape, du 22 au 24 novembre, au sein de la paroisse catholique Saint Mbanga, située dans la commune urbano-rurale de Kimbaseke avant de terminer, du 26 au 28 novembre prochains, à la maison communale de Selembao.

Bénis-Joseph Feruzi

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top