Société

L’albinisme, est-ce une maladie héréditaire et spirituelle ou une race ? : Le docteur Doddy Ilunga, médecin et spécialiste en santé publique, répond !

« Mon peuple meurt par manque de connaissance », disent les écritures bibliques. Depuis la nuit des temps, l’Afrique en général et la République Démocratique du Congo (RDC) en particulier ignorent beaucoup de choses sur l’albinisme. Pour les uns, l’albinisme est une maladie à la fois héréditaire et spirituelle. Pour d’autres, l’albinisme est une race. C’est quoi l’albinisme au juste et d’où provient-elle ? Pour en savoir plus sur cette pandémie, Géopolis Hebdo est allé, samedi 15 juin dernier, à la rencontre du Docteur Doddy Ilunga, médecin et spécialiste en santé publique. C’est tout naturellement qu’il nous a reçus en son cabinet médical situé dans la commune patriotique de Masina malgré son emploi de temps très chargé par ce temps qui court.

D’entrée de jeu, Dr Doddy Ilunga a défini l’albinisme comme « une maladie héréditaire et non transmissible qui existe dans le monde entier. Elle est causée par une absence de pigmentation à la mélanine sur les cheveux, la peau et les yeux (Ndlr : la mélanine est un pigment naturel qui protège la peau et les yeux des rayons ultraviolets du soleil), entrainant une vulnérabilité à l’exposition au soleil pouvant déboucher sur un cancer de la peau et sur des graves déficiences visuelles ». Au professionnel de santé d’ajouter : « L’albinisme est une maladie d’origine génétique. C’est-à-dire que la maladie se transmet par les gènes des deux parents. Ces derniers doivent être porteurs du gène pour le transmettre à leurs enfants, même s’ils ne présentent eux-mêmes aucun signe de la maladie. Cette maladie n’est pas contagieuse, contrairement à ce que disent certaines croyances ».

Selon notre source, « le risque majeur pour les albinos réside dans les rayons ultraviolets du soleil contre lesquels, ils ne sont pas protégés. Le soleil peut provoquer chez eux des infections cutanées très graves ou même des cancers de la peau. D’autre part, les albinos ont systématiquement des problèmes de vision. Les iris n’étant pas pigmentés, ils ne se protègent pas de la lumière, et celle-ci pénètre en excès dans l’œil. Ce qui explique que les albinos ont une vision floue, parfois déformée. Il est parfois rapporté que les albinos ont des problèmes de santé tels que les problèmes pulmonaires ou des déficiences mentales. Ces affirmations relèvent du fantasme et sont infondées et les albinos ont droit de vivre comme toutes autres personnes ».
En ce qui concerne leur traitement, « l’albinisme ne peut être ni guéri, ni prévenu. Les problèmes de santé découlant directement de l’exposition au soleil», renchéri-t-il.
Il est recommandé aux albinos de ne pas s’exposer au soleil, de porter des vêtements couvrants tout le corps, et d’utiliser plus la crême appropriée à leur peau », a-t-il conclu.
A tous ceux qui négligent les albinos, ils doivent savoir que l’albinisme ne constitue en rien une maladie spirituelle et ce n’est pas une race. Bien que cela soit une maladie, celle-ci n’est pas contagieuse. Elle reste génétique et ne se transmet aux enfants que si les deux parents sont porteurs des gènes de l’albinisme. A bon entendeur, salut !

Dorcas Kembi (Stagiaire/UNIKIN)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top