Politique

L’alliance FATSHI – VK, cible d’un complot machiavélique !

Depuis un certain temps, des personnes non autrement identifiées, par médias et réseaux sociaux interposés, véhiculent des fausses informations, faisant état d’un quelconque malaise ou désaccord entre le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo et son Directeur de cabinet, Vital Kamerhe Lwa Kanyiginyi Nkingi. Ces personnes qui ont du mal à digérer l’alliance victorieuse conclue entre Fatshi et VK, usent de tous les moyens mis à leur disposition pour gagner leur pari. Ils veulent voir les deux hommes politiques de haute facture se séparer, afin de s’offrir la possibilité de fragiliser cette alliance. Mais, ils le font tout en ignorant les millions de congolaises et congolais qui ont salué de vives voix la signature de l’accord politique entre ‘’l’homme de Mopepe Ya Sika (nouveau vent) et le ‘’Ranger’’ à Nairobi, au Kenya.

Pour la petite histoire, le mariage Fatshi et VK a bouleversé tous les calculs politiques. Alors que plusieurs étaient désespérés au lendemain du retrait de leurs signatures de l’accord de Genève (Suisse) ayant donné naissance à la coalition Lamuka (entendons par-là ‘’réveillez-vous les congolais’’), Vital et Félix ont surpris plus d’une personne, en acceptant de se mettre autour d’une table, pour l’intérêt supérieur de la Nation. Particulièrement pour Vital Kamerhe, d’aucuns ne croyaient en sa capacité de se surpasser, de mettre de côté son égo en faveur de Félix Tshisekedi.

Investi Candidat Président de la République par l’Union pour la Nation congolaise (UNC, sa formation politique), Vital Kamerhe, contre toute attente, s’est humblement retiré de la course à la magistrature suprême, au profit de celui qu’il appelle affectueusement « Mon beau-frère », Félix Tshisekedi Tshilombo.

Applaudi hier par plusieurs milliers de personnes pour l’acte posé à Nairobi, il est inconcevable que Vital Kamerhe soit jugé aujourd’hui « l’homme indésirable » aux côtés du Président Félix Tshisekedi. Le combat mené à ce jour contre l’alliance Fatshi et VK est de nature à semer l’inimitié entre les deux hautes personnalités et cela contre la volonté de leurs bases respectives.

Tenez, la base de l’UNC et celle de l’UDPS soutiennent fermement le ticket-gagnant Fatshivit, une alliance qui a permis à l’ensemble du peuple congolais de vivre une passation démocratique, civilisée et pacifique du pouvoir au sommet de l’Etat, entre un ancien Président élu et le nouveau Président élu.

Il est clair que la thèse machiavélique de voir les deux hommes politiques se séparer, ne sera pas cautionnée par la base. Car, nul n’ignore que c’est la base qui a contraint VK et Fatshi à se retirer de l’accord de Genève et c’est la même base qui a accueilli haut la main et à bras le corps, l’accord jugé salutaire de Nairobi.

Pour des observateurs avertis, qu’on aime Vital Kamerhe ou qu’on ne l’aime pas, son sens élevé de la Nation n’est plus à démontrer. Il est sans doute l’un de plus grands hommes politiques de la République Démocratique du Congo durant les deux dernières décennies. Son atout dans le ticket-gagnant Fatshivit est incontestable.

« Nous avons constaté un complot bien pensé pour semer la méfiance entre le Chef de l’Etat et son Directeur de cabinet. D’où les dernières attaques contre le Dircab auprès du Chef de l’Etat et dans les réseaux sociaux. Tableau fabriqué de toutes pièces avec un seul commentaire dans la toile de fond, Kamerhe s’est enrichi dans le dos du Chef de l’Etat au travers des paiements exécutés les trois derniers mois. Qui peut fournir la preuve des telles allégations ? », s’interroge un acteur politique qui a requis l’anonymat. Et de poursuivre : « Est-ce les banques de la place renseignent les dépôts des sommes anormales sur les comptes de Kamerhe ?

Et comme si cela ne suffisait pas, poursuit le même acteur, « les détracteurs ont réussi à reproduire le schéma de 2009 qui avait conduit au divorce Joseph Kabila et Vital Kamerhe, lorsque JKK autorisa l’entrée de troupes Rwandaises sur le sol congolais, à l’insu de l’Assemblée Nationale (Ndlr : à l’époque dirigée par le Président national de l’UNC). Mais ici, c’est un coup d’épais dans l’eau. Car, le Dircab Vital Kamerhe a bien compris qu’un plan malsain et machiavélique était en train de s’exécuter ».

Dans l’opinion aujourd’hui, plusieurs sont ces congolais qui voient dans l’alliance Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe, un espoir pour la République Démocratique du Congo. Pour barrer la route aux détracteurs et aux comploteurs machiavéliques, il est donc souhaitable que la sagesse guide et préserve l’alliance Fatshi et VK pour l’intérêt supérieur de la Nation.

Les deux hommes politiques sont ici appelés encore une fois, à écouter leur base, la même qui continue à placer sa confiance dans cette alliance susceptible de sortir le pays du gouffre.

Une alliance qui a été par ailleurs conclue au lendemain d’un moment triste de l’histoire de deux formations politiques à savoir : l’Union pour la Démocratie et le Progrès social (UDPS) et l’Union pour la Nation Congolaise (UNC).

Théodore Ngandu

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top