Sport

Le mouvement sportif Africain en deuil : Ndaye Mulamba, la chute d’une légende du football

Une légende du football africain s’est éteinte samedi 26 janvier à l’âge de 70 ans. Les Léopards de la République Démocratique du Congo (RDC), et plus généralement le foot continental pleurent l’attaquant international Pierre Ndaye Mulamba alias “Mutumbula”, qui détient le record de buts sur une édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN). C’était en 1974 en Egypte avec 9 buts pour l’équipe de la RDC (ex-Zaire). Mulamba est décédé en Afrique du Sud où il se trouve depuis septembre 2018 pour des soins.

«La Confédération Africaine de Football (CAF) salue la mémoire d’un immense champion qui a beaucoup donné au sport-roi à travers l’Afrique en participant aux exploits de son pays », a déclaré le Président Ahmad Ahmad en apprenant la nouvelle. Et d’ajouter : « Nous présentons nos condoléances les plus sincères à la famille du défunt et à toute la famille du football congolais et continental ».
Au milieu des années 1970, “Mutumbula” s’illustra aussi bien avec son club, l’AS Vita Club qui a remporté en 1973 la coupe d’Afrique des clubs champions devant Asante Kotoko du Ghana en finale (2-4, 3-0), qu’avec la sélection de son pays, sacré en 1974 en Egypte champion d’Afrique des nations devant la Zambie en finale (2-2 AP, 2-0).

Equipe reine du continent, le Zaïre a également assuré en 1974 sa qualification en phase finale de la coupe du monde où il accumula malheureusement les déconvenues, dont une douloureuse défaite (9-0) devant l’ex-Yougoslavie. Mulamba fut d’ailleurs expulsé au cours de ce match. Dans sa longue carrière au plus haut niveau, il connut plusieurs clubs. D’abord, de 1962 à 1964, il fit partie de la Renaissance du Kasaï, avant de rejoindre jusqu’en 1971 l’US Tshinkunku.

Le natif de Luluabourg deviendra par la suite la coqueluche des supporters de l’AS Bantou de Mbuji-Mayi qui le rebaptiseront Volvo, de la marque de voiture synonyme à leurs yeux de vitesse extraordinaire.

Il est alors surnommé “Mutumbula”, tout simplement le léopard. L’AS Vita Club, le grand club de la capitale Kinshasa, conscient de la dimension de ce buteur racé l’engage en 1973. Ce n’est qu’en 1988 qu’il prendra sa retraite.

La Confédération Africaine de Football (CAF) a honoré Pierre Ndaye Mulamba à l’occasion de la coupe d’Afrique des nations 1994, à Tunis, soit vingt ans après ses exploits retentissants sur les terrains de l’édition égyptienne, lui décernant une médaille pour l’ensemble de son œuvre. La FIFA l’honorera à son tour en 2009 par la médaille du mérite du Centenaire.

Géopolis.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top