Politique

Les lignes ont- elles bougé? : Kengo reçoit Muzito

L’ex-Premier ministre Adolphe Muzito et le président du Sénat Léon Kengo wa Dondo ont échangé jeudi 23 août autour du processus électoral en cours et la candidature commune de l’opposition. A en croire Steve Kiwata, porte-parole du candidat à la présidentielle, les deux personnalités sont tombées d’accord sur le fait que les élections doivent être crédibles, transparentes, apaisées et inclusives. Cela passe notamment par l’abandon de la machine à voter, a précisé Steve Kiwata.

L’échange entre les deux anciens premiers ministres a aussi tourné autour de la nécessité pour les opposants congolais de parvenir à la désignation d’un candidat commun devant faire face à celui du Front Commun pour le Congo. Sur ce sujet, révèle le porte-parole d’Adolphe Muzito, les personnalités ont discuté sur les moyens de concrétiser ce projet.
Bien qu’étant signataire de la charte du FCC, plateforme alignée derrière Joseph Kabila, Léon Kengo wa Dondo avait déclaré jouir de sa liberté et qu’il n’entendait nullement voter pour le dauphin de l’actuel président de la République. Cette déclaration du président de la chambre haute du parlement est jugée contraire aux clauses de la charte du FCC par plusieurs caciques de la nouvelle majorité présidentielle.

Après cette forte position exprimée par le président de la chambre haute, il est donc normal que les candidats à la présidentielle, plus d’une vingtaine au total, pour solliciter son avis ou son appui. Quant à la rencontre de ce jour, Steve Kiwata renseigne qu’elle s’est tenue à l’initiative de ces deux personnalités.

Théodore Ngandu

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top