Politique

Les policiers chargés de protéger les candidats Président de la République invités à défendre l’image du corps

Le commissaire général de la Police nationale congolaise (PNC), Dieudonné Amuli Bahigwa a invité les policiers chargés de protéger les candidats Président de la République aux élections du 23 décembre 2018, à travailler pour défendre l’image de marque du corps de la PNC, à l’occasion de la cérémonie de la clôture de la session de mise à niveau de ces éléments, organisée vendredi à Kinshasa, au commissariat général de la PNC. Selon le commissaire général de la PNC, la formation suivie par les policiers pour la protection et la sécurisation des candidats Président de la République, est une fierté pour la police qui a dans sa mission de détacher une partie de ces éléments pour cette mission.

Il a loué les prouesses de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour le travail abattu en respectant les étapes du processus électoral, prouvant l’instauration effective de la démocratie en RDC dont la PNC est appelée à respecter conformément aux missions lui assignées, notamment la protection de la population congolaise et des frontières du pays. « Vous êtes appelés à travailler dans la discipline et dans la sécurisation des candidats Président de la République pour l’honneur du pays », a-t-il dit, soulignant que la discipline est la fondation de la police. Il a à cette même occasion, invité ces éléments à adopter un comportement digne d’un policier professionnel respectueux des consignes et des enseignements reçus pour l’honneur de la police, avant d’insister sur la ponctualité et la courtoisie de ces gardes rapprochés dans leur milieu de travail où ils seront commis en évitant le vol, la mendicité et l’ivresse publique. La PNC est apolitique et a un caractère national et républicain, a-t-il souligné, tout en leur demandant de travailler pour la cause de la RDC et non de servir un individu.

Le numéro 1 de la police leur a rassuré de leur prise en charge par le gouvernement de la République conformément à la loi jusqu’à l’investiture du nouveau Président élu.
Il a enfin, instruit la hiérarchie de l’Unité de protection des institutions et Hautes personnalités (UPI/HP), dirigée par le commissaire divisionnaire adjoint Ferdinand Luyoyo, de se mettre au travail pour leur affectation en vue de la protection des candidats.
Une démonstration de sécurisation et de protection d’un candidat Président de la République pendant la campagne en cas d’attaques, a été faite par ces unités de protection lors de cette cérémonie.

Geopilis/ACP

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top