Politique

LIBERATION DES PRISONNIERS POLITIQUES : La classe politique réagit !

Noël Tshiani


Le candidat président de la république démocratique du Congo(RDC), Noël Tshiani était l’une des personnalités politiques du premier plan à avoir réagi à l’annonce de la libération des 700 prisonniers politiques ou d’opinion par le Directeur de cabinet du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe. Sur sa page Twitter, Noël Tshiani dit saluer la décision prise par le nouveau président congolais, Félix Antoine Tshisekedi de faire libérer plus de 700 prisonniers politiques et d’opinion incarcérés sous l’ancien régime de Joseph Kabila Kabange.
Le promoteur du « Plan Marshall pour le développement de la République Démocratique Congo » sollicite du Chef de l’État, la libération d’autres prisonniers politiques qui n’ont pas été cités sur la liste des personnes libérables. « Je salue la libération par le Président Fatshi de 700 prisonniers qui étaient incarcérés sous le régime de Joseph Kabila», s’est-il réjoui.
Le chef de file du mouvement politique, « La Force du Changement» exhorte par ailleurs le Chef de l›État congolais à étendre ses mesures à d›autres prisonniers. « Je demande que la grâce présidentielle soit élargie à Eddy Kapend et ses camarades car leur condamnation soulève des questions de crédibilité du procès», a conclu l’économiste congolais.

 

Sindika Dokolo

Initiateur du mouvement citoyen « Les Congolais debout » a salué ce jeudi la grâce présidentielle signée par le président Félix Tshisekedi en faveur de la libération de Franck Diongo et Firmin Yangambi notamment. « La libération de Franck Diongo et de Firmin Yangambi est une très bonne nouvelle pour la démocratie. Tout le mérite en revient au Président Félix Tshisekedi. Les congolais veulent le changement et l’appuieront à 100% dans ses efforts pour tourner la page de la Kabilie, de ses injustices, de sa gabegie… », a déclaré Sindika Dokolo sur Twitter.
Franck Diongo, président du MLP incarcéré à la prison centrale de Makala en décembre 2016 était condamné à 5 ans de servitude pénale principale pour séquestration, coups et blessures sur trois militaires de la garde républicaine. Firmin Yangambi avait quant à lui été condamné à 20 ans de prison croupit depuis septembre 2009 à la même prison pour détention illégale d’armes de guerre et tentative de formation d’un mouvement insurrectionnel à Kisangani.

 

 

 

Steve Kivuata

Interviewé par le média en ligne 7SUR7.CD ce jeudi 14 mars, Steve Kivwata salue la libération des prisonniers politiques mais dénonce l’exclusion de certains dans cette ordonnance de grâce présidentielle signée par Félix Tshisekedi.
« Il y a Eddy Kapend, Eugène Diomi, et bien d’autres cas emblématiques et même ceux qui sont en fuite qui malheureusement ne sont pas concernés par ces grâces présidentielles entre autre Ne Mwanda Nsemi. Normalement, ces gens-là devaient bénéficier de cette mesure dans le sens de décrispation politique. Peut-être que les accords secrets ne permettent pas la grâce pour tout le monde », affirme le porte-parole de LAMUKA.
Pour Steve Kivwata, au regard de la complexité de la crise congolaise, il faut plus qu’une mesure de grâce. « Le niveau dans lequel nous sommes où tout est prioritaire, tous ces problèmes ne seront pas résolus par quelques mesures qui tendent à constituer des simples opérations de charme pour une population qui a des besoins beaucoup plus intéressants et beaucoup plus intenses », explique ce proche d’Adolphe Muzito.
Le problème de légitimité touchera toujours le président proclamé poursuit-il, nous estimons que le combat de la vérité des urnes vaut son pesant d’or. Steve Kivwata rappelle la disponibilité de sa structure à travailler pour la réconciliation à condition que celle-ci rétablisse la vérité surtout celle dite des urnes avant de croire sur la sincérité et l’indépendance de Félix Tshisekedi.
Claudel André Lubaya

Il ne pas resté indifférent à ces annonces du cabinet de Félix- Antoine Tshisekedi. Dans une publication faite ce jeudi 14 mars, via son compte Twitter, le président de l’Alliance du mouvement Kongo (AMK), Claudel André Lubaya a fait savoir qu’il saluait les différentes ordonnances signées par Félix Tshisekedi portant libération des prisonniers politiques et d’opinion, ainsi que les mesures de suspension du Ministre des affaires foncières et de deux mandataires publics.

« Je salue à juste titre les mesures annonçant la libération des prisonniers politiques et qui constituent pour le président de la République, un pas supplémentaire dans la bonne direction. Sortant des années de répression, notre peuple a certes d’innombrables attentes et une énorme soif de justice. En décidant de libérer les prisonniers, de suspendre des hauts fonctionnaires véreux et de poursuivre des ministres indisciplinés, le président de la République restitue à l’Etat son autorité et au peuple, sa République », pouvait-on lire dans sa publication.

Claudel Lubaya

Il a indiqué qu’il est content de la libération de Franck Diongo, Firmin Yangambi et Diomi Ndongala. Pour lui, ces libérations démontrent l’engagement de Félix Tshisekedi d’instaurer un Etat de droit.
« Vive la liberté retrouvée pour Franck Diongo, Firmin Yangambi, Diomi Ndongala et d’autres compatriotes qui ont croupi des années durant dans les trous noirs des cellules infectes des prisons », a-t-il conclu.
Pour rappel, le chef de l’État a pris mercredi dernier une série d’ordonnances qui accordent la grâce présidentielle à certains prisonniers politiques comme Franck Diongo et Firmin Yangambi.
Plus de 700 personnes sont concernées par cette vague de libération qui doit en principe commencer aujourd’hui. Le cas de Diomi Dongala est renvoyé à jeudi en attendant la signature du ministre de la justice Alexis Thambwe Mwamba.

 

 

 

José-Junior Owawa

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top