Santé

L’opération «Clinique mobile » constitue une arme pour combattre l’automédication

Le planificateur de l’ONG « Etoile du Sud », Pépé Kulembikisa a révélé mardi au cours d’un entretien avec l’ACP, que l’opération « Clinique mobile » organisée du 25 au 27 octobre dans la zone de santé de Kintambo, constitue une arme pour combattre l’automédication. Selon M. Kulembikisa, cette activité qui s’est déroulée respectivement au centre de santé « Lamarthine », quartier Nganda et au centre médical « Lubudi » au camp Luka, visait à rapprocher les patients des prestataires. «Dans ces deux quartiers, les habitants sont confrontés au problème de santé et n’ont toujours pas des moyens pour se rendre dans un centre médical, recourant souvent à l’automédication. Nous voulons instaurer un autre esprit auprès de la population afin qu’elle consulte les prestataires en fréquentant les structures sanitaires et réduire l’impact de l’automédication », a-t-il souligné. A en croire le planificateur de l’ONG, durant trois jours, soit du 25 au 27 octobre, des équipes médicales ont consulté gratuitement des patients en procédant à des examens et analyses de routine (goutte épaisse, contrôle de la pression artérielle et de taux de glycémie, examen des urines et des selles, examens obstétricaux chez les femmes enceintes) à l’issue desquels des produits médicaux leur étaient remis après l’administration des premiers soins. Des patients dont les pathologies exigeaient des analyses plus approfondies, a-t-il précisé, étaient orientées vers des formations médicales spécialisées pour bénéficier des traitements appropriés pendant que les prestataires établissaient des ordonnances médicales pour d’autres malades afin de leur faciliter l’achat des produits pharmaceutiques dans les officines de leur choix. L’opération « Clinique mobile » était ponctuée aussi par l’organisation d’une séance d’éducation sanitaire au cours de laquelle un accent particulier a été mis sur la sensibilisation de la population à la lutte contre des maladies chroniques telles que la fièvre typhoïde, la drépanocytose, le diabète, l’hypertension, le paludisme, les maladies sexuellement transmissibles.

Pour sa part, l’animateur chargé de Santé communautaire a rappelé aux patients les mesures préventives qu’ils doivent respecter pour se mettre à l’abri de certaines épidémies notamment, celle de choléra qui avait endeuillé beaucoup de familles l’année dernière pendant la saison pluvieuse dans cette partie de la ville de Kinshasa.

Créée en 2004, l’ONG « Etoile du Sud » a son siège au quartier de la Funa dans la commune de Limete. Elle milite pour le droit à la santé avec comme objectif principal la lutte pour l’accessibilité de toutes les couches de la population aux soins de santé en prônant l’auto prise en charge des populations par la stratégie de sensibiliser, d’organiser et de mobiliser (SOM) à travers une participation communautaire.

WAK/ACP

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top