Société

A la REGIDESO, l’eau n’est plus la vie : quand les sources d’eau douce remplacent les robinets à Lemba

‘’L’eau, c’est la vie’’, dit-on. Cet adage est la devise de la Régie de distribution d’eau de la République Démocratique du Congo (REGIDESO), la seule et l’unique entreprise commerciale installée sur toute l’étendue du territoire national ayant pour objet social : (1) la production, la distribution et la commercialisation de l’eau potable ; (2) l’étude et l’exécution des travaux d’aménagement des ouvrages de production et de distribution d’eau potable ; et enfin, (3) toutes autres opérations industrielles, commerciales, financières, mobilières ou immobilières se rapportant directement ou indirectement à l’objet social ou susceptibles d’en faciliter l’extension ou le développement de l’entreprise. Dudit objet social se dégage son champ d’action : le milieu urbain et le milieu semi-urbain. Cas de Kemi, plus connu sous le nom de Righini, un des quartiers semi-urbanisés de la commune de Lemba, situé au Sud-est de la ville-province de Kinshasa. Au moment où nous mettons sous presse cette information, ses abonnés du quartier Kemi éprouvent depuis plusieurs années d’énormes difficultés pour s’approvisionner en eau potable. Ce calvaire s’amplifie du jour au jour au point que les ménages se sentent asphyxiés par manque de cette denrée devenue rare et pourtant, si précieuse pour divers usages : lessive, consommation, cuisine, vaisselle, toilettes, piscines, jardins, nettoyage, se laver, etc. Selon le constat fait par les reporters de Géopolis Hebdo de passage, jeudi 08 août 2019, dans cette localité, l’eau de la REGIDESO ne coule presque plus des robinets installés dans leurs parcelles. Face à cette triste situation, les abonnés de cette partie de la capitale de la RDC font recours à l’eau impropre à la consommation d’une source située dans l’enceinte d’une école dénommée VAKE, entendons par-là, la Vallée de Kemi (Ndlr : Une rivière qui prend sa source au pied de la colline inspirée et qui longe la vallée située entre le quartier éponyme, Livulu et le CNPP-Campus). Cette source existe depuis presque deux décennies dans ce site marécageux réservé aux activités champêtres. Selon les témoignages recueillis des riverains, sans cette source, il est difficile pour les habitants de ce coin de Kinshasa d’accomplir leurs tâches ménagères.

Monsieur Christian Sukami, professeur de son état, déclare : « Nous avons beaucoup de problèmes. Kemi est un quartier marécageux devenu foyer des moustiques, en plus de problème d’eau. Au sein de notre école, nous avons aménagé des sources pour permettre aux habitants du quartier de s’approvisionner en une eau qui n’est pas potable mais qui est utile pour d’autres choses ». Avant d’ajouter : « Cette eau est gratuite, pas de frais à payer. Nous demandons aux autorités compétentes de venir en aide à la population oubliée de ce coin, en créant même des forages pour rendre l’eau potable accessible à tous ».

A l’impossible, nul n’est tenu. A une autre habitante du quartier de délier sa langue. « Cette eau de la source, moi et ma famille nous la buvons comme ça parce que nous avons un sérieux problème d’eau. Nous vivons dans la capitale, c’est comme si nous étions au village pour boire l’eau de la source. Tous les habitants de ce quartier ne boivent que ça », a déclaré avec un air de tristesse Mdame Nzunzi Mputu.

Où sont passés les députés que nous avions voté ? Qui parlera de notre triste situation à l’Assemblée provinciale de Kinshasa ? A quoi sert la station de pompage de l’eau potable installée dans notre quartier ? S’interrogent les habitants du quartier Kemi qui ne savent plus à quel saint se vouer afin que l’eau jaillisse de nouveau de leurs robinets.

Dorcas Mayamona (Stagiaire UPN). Sous la Direction de Dieudonné Buanali.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top