Société

Manifestations des étudiants à Lubumbashi : Célestin Pande réinstalle le calme dans le site universitaire

 

Après les manifestations entamées par les étudiants de l’Université de Lubumbashi, réclamant la baisse des frais académiques le dimanche dernier, le Gouverneur du Haut-Katanga, Célestin Pande Kapopo, sur instruction du Chef de l’Etat, a pris des mesures salutaires à l’égard des étudiants et installe désormais le calme dans la capitale cuprifère. Dans son communiqué rendu publique le lundi 28 janvier dernier, le patron de l’exécutif du Haut-Katanga a réservé à la plainte des étudiants de l’Unilu, un écho favorable.Ainsi, parmi les résolutions prises, on note principalement la baisse du taux des frais qui revient à 920FC et le minerval reste fixé à 300 dollars. Une décision saluée par l’ensemble des étudiants qui, pas plus tard que le week-end dernier revendiquaient également la baisse du prix de transport en commun partant du centre-ville à l’Unilu, grand lieu du savoir de cette province.

Célestin Pande, l’homme à la manœuvre

Une fois au parfum des doléances des étudiants, Célestin Pande face à la délégation des étudiants, n’a pas hésité de demander aux étudiants pensionnaires de l’Unilu, de regagner leur domicile en toute quiétude et en évitant de pratiquer des actes ignobles tels que la destruction méchante des biens publics et privés. Par ailleurs, le bilan de la manifestation du dimanche a fait des trois morts parmi les manifestants dont une a été atteinte par des balles perdues. Avant la fin de la réunion avec les étudiants, le Gouverneur du Haut-Katanga a promis de prendre en charge les coûts funéraires et les soins des étudiants qui ont été blessés dans l’émeute du dimanche. Satisfaits, les étudiants habitants le site universitaire ont été bénéficiaires des vivres-frais.

Une délégation dépêchée à Lubumbashi

Il importe notamment de souligner qu’une mission du commissariat général de la police nationale congolaise a été dépêchée par le vice-premier ministre, Ministre de l’intérieur et sécurité, Henri Mova Sakanyi surplace à Lubumbashi. Cette mission est pilotée par le Général Patience Mushid Yav, Commissaire Général adjoint en charge des opérations avec pour mission, faire la lumière sur les circonstances ayant conduit les trois concitoyens à la mort.

Clément Dibwe

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top