Politique

Marche Ubuntu 2 : Un coup de maître

La Fédération des Sports pour Tous ensemble avec son président Henri Mova Sakanyi ont organisé une marche Ubuntu. Une deuxième édition qui a réuni des hommes politiques, des journalistes mais aussi et surtout des citoyens lambda. Avoir un corps sain dans un esprit sain a été sûrement le leitmotiv qui a expliqué l’engouement observé dans le chef des marcheurs. Après un travail acharné d’intellectuel qu’on lui connait, ses prérogatives de vice-premier ministre en charge des questions sécuritaires et de l’Intérieur, le professeur Mova a eu le temps de s’adonner, ensemble avec ses compatriotes, au sport et de partager ainsi un moment de convivialité. Mais avant le coup d’envoi de la marche proprement dite et l’effort physique, d’abord, le prélèvement des signes vitaux. Le premier à être consulté : le président de la Fédération de Sport pour Tous, Henri Mova Sakanyi. Suivra son comité, puis des milliers des marcheurs.

A 11 heures précises, le go a été donné. Au premier rang des marcheurs, le professeur Mova Sakanyi. Habillé (comme le reste des marcheurs) en T-shirt de couleur jaune frappé de la carte d’Afrique, Mova Sakanyi a servi d’exemple pour les randonneurs. La marche est partie du Stade Vélodrome dans la Commune de Kintambo en passant par les avenues Bangala, Kasavubu, Nguma, jusqu’à la route Matadi. Plus de 20 000 marcheurs Kinois ont fait environ 10 Km, scandant le « Ubuntu », cet humanisme cher au Vice-premier ministre en charge de l’Intérieur et Sécurité.

Deux heures et quelques de marche où le corps a été intensément sollicité. Un effort physique impressionnant pour ces dames et ces messieurs. La marche a mené jusqu’au stade municipal de Delvaux, point de chute. Les uns et les autres sont arrivés au point de chute avec le sentiment du devoir accompli : la douleur dans les jambes, la paix dans les esprits. Le sport est bon pour la forme et la santé, dit-on. Les fidèles de ce rendez-vous annuel des marcheurs Kinois devenu « culte », ont vécu encore l’ambiance de la première édition. Moment de convivialité qui soutend même le concept de Ubuntu. Après la réussite de la première édition qui avait été un coup d’essai, la deuxième a été un coup de maître. Un moment de partage et de réconfort. Un concert au stade de Delvaux a clôturé le programme.

Patrick Ilunga

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top