Politique

MISE A PRIX DES VOIX AUX SÉNATORIALES : Luzolo Bambi dénonce, Flory Kabange demande des preuves

« Croyant aux valeurs éthiques et républicaines dans l’accès aux charges publiques et dans la gestion de celles-ci, je prends librement la décision de retirer ma candidature de l’élection sénatoriale ». Tel est libellé l’extrait de la correspondance adressée au Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Corneille Nangaa Yobeluo, en date du 22 février dernier, par Emmanuel-Janvier Luzolo Bambi Lessa. Mais pour quelles raisons ? A cette question, le candidat-sénateur a répondu en ces termes : « Ayant constaté et vécu la mise à prix des voix à cette élection, je préfère sauvegarder mes valeurs pour des convenances personnelles au regard de mon honneur sans prix ». Dans une autre correspondance adressée cette fois-ci au Procureur Général près la Cour de cassation, Flory Kabange Numbi, le professeur Luzolo dénonce la corruption générale.

« Les premiers éléments d’information contre vérifiés par mes services confirment cette corruption générale initiée tantôt par des députés provinciaux qui vendent leurs voix aux candidats sénateurs ou gouverneurs de province, tantôt par des candidats sénateurs ou gouverneurs de province qui approchent les députés provinciaux pour l’achat de leurs voix », affirme le professeur Luzolo Bambi Lessa dans sa deuxième missive. Au scientifique congolais d’ajouter : « La corruption remet en cause l’intégrité des futurs sénateurs et gouverneurs de province. En effet, l’intégrité des acteurs électoraux déterminera l’engagement des futurs sénateurs et gouverneurs de province à contribuer à la moralisation de la vie publique et à la promotion de la bonne gouvernance ». Voilà pourquoi, cet homme intègre a demandé au PG près la Cour de cassation d’ouvrir une information judiciaire. En réponse à son courrier, Flory Kabange Numbi a, dans une correspondance en date du 26 février 2019 et dont Géopolis Hebdo s’est procuré une copie, enjoint le Procureur général près la Cour d’appel du Kongo Central « d’identifier et d’interpeller les auteurs présumés de ce comportement répréhensible pour répondre de leurs actes ».

A en croire ce document, Flory Kabange Numbi invite aussi l’accusateur Luzolo Bambi à fournir, au Procureur Général près la Cour d’appel du Kongo Central, « tous les éléments de preuves en sa possession ».

Il sied de signaler que conformément au calendrier électoral réaménagé de la Centrale électorale de la RDC, l’élection des sénateurs et des gouverneurs de province a été reportée au 14 et 26 mars 2019. Depuis quelques semaines, l’on assiste, selon plusieurs sources dignes de foi, à une sorte de vente aux enchères des voix : 5.000, 10.000, 20.000 dollars, voire d’autres jusqu’à 100.000 USD, « en contrepartie ». C’est qu’exigeraient certains parlementaires provinciaux aux prétendants sénateurs et ou gouverneurs et vice-gouverneurs.

Les enchères ont débuté il y a plus d’un mois. Adam Bombole et Vidiye Tshimanga, deux proches du Président élu Félix-Antoine Tshisekedi, étaient les premiers à retirer leurs candidatures aux sénatoriales et à dénoncer le monnayage des voix.

A attendant l’issue de cette affaire, rappelons-nous qu’Emmanuel-Janvier Luzolo Bambi Lessa a occupé le poste ministre de la Justice dans le Gouvernement Muzito de 2008 à 2012. Il sera ensuite nommé membre de la Cour constitutionnelle en juillet 2014 avec certaines personnalités du pays, notamment le professeur Félix Vunduawe te Pemaka, Evariste-Prince Funga Molima Mwata, Benoit Luamba Bindu, pour ensuite être nommé le 31 mars 2015 « Conseiller spécial en matière de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption, le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme », par le Président Joseph Kabila Kabange. Actuellement, il est professeur à l’Université de Kinshasa (UNIKIN). Dans cette alma mater, il y enseigne le Droit.

Dieudonné Buanali

 

 

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top