Politique

Nomination à l’UDPS : Augustin Kabuya, nouveau secrétaire général du parti

Jusqu’ici secrétaire général adjoint chargé de la communication et de la mobilisation, Augustin Kabuya a été élevé le samedi 18 mai dernier, au poste de secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social(UDPS), par le président intérimaire, Jean Marc Kabund a Kabund. Une nouvelle fonction que Kabuya Tshilumba semble déjà prêt à remplir avec un programme à la mesure du contexte qui est celui de l’UDPS, et ce malgré quelques contestations de certains membres et cadres du parti présidentiel.

«Au stade actuel, je dois faire un état des lieux de la situation au sein du parti et ce n’est qu’après que je vais communiquer sur les priorités », a-t-il confié au media en ligne actualite.cd. Bien avant sa nomination, s’exprimant sur la question qui fait couler beaucoup d’encres et salives, relative à la mise en place d’un directoire à la tête du parti. Augustin Kabuya avait déclaré aux confrères de Liberté Plus « Je regrette seulement que ce débat soit engagé par les intellectuels parmi lesquels je compte des imminents professeurs d’Universités. Certains d’entre eux vont plus loin jusqu’à déclarer que le Président Félix TSHISEKEDI a violé le Statut de l’UDPS »s’est-il exclamé. Et d’enchaîner « Je peux vous rassurer que le Président Félix TSHISEKEDI n’a violé aucune disposition de nos textes. Certains d’entre nous parlent de l’article 26 sans en donner des explications claires. Cet article parle de l’empêchement définitif. Ce qui n’est pas le cas pour le Président Félix TSHISEKEDI, le chef de l’État, qui est temporairement empêché par des obligations d’État. Les autres vont plus loin pour demander s’il y a un article qui donne pouvoir au Président du parti de délivrer un mandat d’intérim à quelqu’un d’autre ».

« À mon humble avis, explique-t-il, une telle démarche ne devait pas en principe faire l’objet d’un débat houleux comme c’est le cas maintenant. Sinon, on cherchera aussi à identifier les dispositions statutaires qui peuvent faire d’un Secrétaire Général Adjoint que je suis un Secrétaire Général intérimaire. Que nos amis comprennent que nous sommes en train de faire la politique. Et, en politique, il faut à un moment savoir se transcender en vue de consolider les acquis de la stabilité. L’opinion publique se rendra compte que la situation qui se passe au Parti est créée de toutes pièces pour le positionnement de certaines personnes ».

Pour Augustin Kabuya, « l’UDPS n’est pas une organisation qui tombée du ciel pour n’est pas être soumise à certaines notions élémentaires de l’administration ou à certaines exigences protocolaires. Il n’ya pas un organe au sein de l’UDPS qui s’appelle président du parti. Le président du parti fait parti de la »présidence du parti », un organe composé de : Président du parti; Secrétaire général du parti; Secrétaires nationaux chefs des départements et du Trésorier.

Avec sa nomination comme Secrétaire Général du parti, Augustin Kabuya remplace à ce poste Jean marc Kabund, qui avait été désigné comme président intérimaire du parti à la suite de l’élection de Félix Antoine Tshisekedi à la présidence de la République en décembre dernier.

Paulin Muembo

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top