Culture

NOUVELLES PARUTIONS : Didier Mumengi signe ‘’Economie de la Rumba Congolaise’’

Hôtel Rotana, ce vendredi 15 mars 2019, tout le gratin culturel est présent, répondant à l’invitation d’Eric Mandala, PDG du Groupe Univers Télévision, à l’occasion du vernissage du livre écrit par le célèbre Didier Mumengi, et la signature de la cession des droits d’auteur de ce même ouvrage au grand-mécène Eric Mandala. Manifestation dans la manifestation, c’est fut aussi l’occasion pour plusieurs partenaires du secteur de signer l’acte de plaidoirie pour la promotion de la Rumba congolaise et son inscription au patrimoine immatériel de l’Organisation des Nations Unies pour la Science et la Culture (UNESCO).

Pour porter cet argumentaire, la tâche fut confiée au professeur Yoka Lye Mudaba, Directeur général de l’Institut National des Arts (INA), en présence de la représentante du chef de l’Etat à la Francophonie et des ambassadeurs des certains pays africains. Il a donc fallu mettre les petits plats dans le grand pour saisir la quintessence de cette cérémonie assez inhabituelle dans l’espace médiatique congolais.

Dans sa plaidoirie, le professeur Yoka a rappelé quelques évidences notamment le fait que la Rumba n’est pas seulement une pratique musicale, elle est un patrimoine culturel immatériel national dans toute sa profondeur historique et identitaire. A ce titre, elle doit pleinement participer à la construction du bien vivre ensemble congolais. C’est pourquoi, il est temps que les décideurs puissent donner à cette richesse sa place véritable et au peuple d’en profiter.

S’agissant de l’ouvrage lui-même, Didier Mumengi a proposé une modélisation de l’économie de la Rumba pour que celle-ci soit une vraie richesse nationale. Fort de son observation de l’industrie musicale, il a démontré que depuis l’invention du CD en 1998 qui a vu plus de 3,6 milliards des disques vendus à travers le monde, a été déjà dépassé par la numérisation car, celle-ci permet de consommer et d’écouter la musique sous toutes ses formes, n’importe quand, n’importe où, …

La musique devenue ubiquitaire envahit jour après jour un peu plus notre vécu quotidien.
En 2017, le marché du disque a représenté 17,3 milliards de dollars américains. Les ventes numériques mondiales ont représenté 9,4 milliards de dollars la même année.

Face à ce marché florissant et pourtant inexistant en République Démocratique du Congo, Didier Mumengi propose un ensemble de stratégies et de pratiques optimales destinées à amener le pays à inventer une économie florissante autour de la rumba en exploitant tout potentiel culturel, touristique et industriel de cette danse qui est un patrimoine national.

Dans le but d’étayer son propos, l’auteur est allé puiser dans la cosmogonie africaine les origines de cette danse, cette musique et il a fait le pont qui va de la Nkamba à la Rumba.

Prenant la parole à son tour, Isabelle Tchombe a encouragé l’initiative et a rappelé à tous que cette musique de chez-nous est parfois le seul lien qui relie des millions de congolais parfois forcés à l’exil par les circonstances et qu’elle ramène chacun aux fondamentaux de son engagement citoyen.

Quant à Eric Mandala, le mécène, il s’agit de construire une plateforme des réalités culturelles et de permettre aux artistes, aux écrivains, aux journalistes et opérateurs culturels de trouver les synergies d’une collaboration fructueuse. Cérémonie riche en couleurs, agrémentée par le groupe de l’institut National des Arts dont les interprétations sont à la hauteur de son talent.

Robert Tanzey

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top