Politique

Présidentielle 2018 : Le mystère Yves Mpunga !

 

Il fait partie de la vingtaine de candidats ayant déposé leurs dossiers de candidatures à la Commission Electorale Nationale Indépendante. Yves Mpunga à la tête de sa propre formation politique dénommée, « Lutte pour un Congo Moderne » et de sa plateforme électorale “Première Force Politique”, ne fait pas forcément partie de ce pré-carré appelé « classe politique » et pourtant, l’homme dispose d’un projet de Société plus ou moins exceptionnel basé notamment sur sa propre histoire. A 46 ans, Yves Mpunga Mbomba a tout ou presque fait dans sa vie. Du néant à la porte du pouvoir : Une riche et longue expérience racontée par un candidat président de la République en personne.

Yves Mpunga et ses 1.500 dollars qui ont changé sa vie !

Pendant plus de 2 heures d’échange à cœur ouvert, l’homme s’emploie à parler de lui comme s’il revivait cette expérience parfois atypique. A première vue, ce quarantenaire au physique impressionnant, semble ne rien à avoir avec son histoire. Quand il obtient sa licence en Administration des affaires à l’Université protestante au Congo (UPC) dans les années 2000, Yves Mpunga n’avait aucune idée de ce qui devrait lui arriver après l’achèvement de son deuxième cycle universitaire. Alors qu’il se démenait à trouver du travail, l’homme a été contraint de quitter la résidence de son grand-père, (Monseigneur Bokeleale, ancien représentant légal de l’Eglise du Christ au Congo) qui a pourtant financé ses études universitaires. Sans emploi et logement, Yves Mpunga s’est retrouvé dans la rue. Repêché par les responsables d’une école privée pour laquelle il a réussi à doter d’un logiciel informatique pour la gestion de l’établissement, le désormais candidat président n’a pu supporter la « souffrance » au-delà de 8 mois de nuits passées sur les bancs. Quand il décide de jeter le tablier, Yves Mpunga se fait rattraper à l’aéroport international de N’djili à cause de ses documents non viables. Croyant, le jeune homme d’alors, rejoint sa jeune sœur dans une église où une prophétie de son élévation est annoncée.

Au bout de quelques mois, le jeune ingénieur informaticien se décide de quitter de nouveau le pays et se retrouve en Angola où il fut régulièrement l’objet de menaces d’expulsion. Après plusieurs tentatives, l’informaticien congolais réussit à faire l’exploit de réparer une trentaine d’ordinateurs de la police angolaise qui l’avait pourtant interpelé plus tôt à cause de l’irrégularité de sa situation au pays d’Edouardo Dos Santos. Après cet acte héroïque, Yves Mpunga gagne ses premiers 1.500 dollars. Dépité par la souffrance vécue à deux pas de son propre pays la République Démocratique du Congo qui semble l’avoir tout refusé, l’informaticien se tourne vers un pasteur d’une église de réveille « Eglise Universelle » de Luanda. Avec l’homme de Dieu, Mpunga Mbomba n’a qu’un seul message : remettre son action de grâce et attendre la mort afin d’oublier l’enfer vécu sur terre. Une attitude qui a fortement marqué ce pasteur, qui a juré sur l’élévation de celui qui est devenu aujourd’hui « YVES MPUNGA » en grands caractères. Quelques mois plus tard, l’homme voit sa prophétie s’accomplir.

Rappelé par les mêmes forces de l’ordre qui l’ont interpellé quelques semaines plutôt, Yves Mpunga se verra proposé un travail de 3.000 dollars de salaire et plusieurs avantages liés à ses nouvelles fonctions au sein de la police angolaise.

Yves Mpunga, ses premiers pas vers la reconnaissance !

Nommé Directeur du département de créations des logiciels de l’entreprise Microdata du directeur national de la police angolaise, Yves Mpunga qui fut aussi Professeur de l’Université Catholique d’Angola, n’a cessé de gravir les échelons au sein des forces de sécurité de l’Angola où son génie informatique s’est confirmé de plus en plus jusqu’à intégrer le cœur du pouvoir. Consultant auprès du président angolais, Yves Mpunga était en réalité, dans le secret du roi. Finances, budget ou encore la logistique informatique de la présidence était sous son autorité et cela, 11 années durant. L’homme ne s’est pas arrêté-là. Il a mis à profit son exile économique pour collectionner des diplômes. Administration, Economie, Technologie de l’information (TI), Programmation, Réseaux, Base des données, Yves Mpunga en dispose de doctorats. Malgré la distance et la mauvaise expérience vécue dans son propre pays, le candidat président n’a oublié d’un seul instant, sa mère patrie. Même dans ses publications scientifiques, Yves Mpunga pensait toujours au développement de la RDC. Pour ce faire, le président national de la LCM, choisit un secteur qu’il maîtrise parfaitement : l’informatique. « Le plan Directeur de l’informatisation du Congo pour embaucher 350.000 informaticiens, sa première publication de renommée, l’auteur dévoile le coin du voile de ce qui est devenu son programme politique basé sur l’idée de modernisation du pays. A travers son ouvrage, l’homme politique démontre comment l’informatisation de tous les secteurs de l’Administration du Congo peut aider à la maximisation des recettes de l’Etat.

Inventeur du « concept de développement en Triangle (CDT), Yves Mpunga dit disposer d’un plan à même de booster le budget de l’Etat jusqu’à 100 milliards de dollars américains capable de favoriser la construction des infrastructures routières et ferroviaires en vue de relier les quatre coins du Congo. La construction des métros dans les 5 grandes villes du Congo, la construction de 3 millions de logements en 5 ans, 2 millions d’emplois en 4 ans, une agriculture mécanisée, des hôpitaux modernes, des aéroports modernes figurent dans le programme du gouvernemental du candidat.

Sa ligne d’attaque, ses trois 3 pierres comme celles de David pour faire tomber Goliath à savoir : l’amour du prochain, la Réconciliation pour promouvoir le Développement du pays. En déjouant tous les pronostics en sa défaveur sur le plan personnel, ce natif de Kinshasa, sorti de nulle part, abandonné par sa mère patrie, voudrait créer la surprise pour accomplir une prophétie new yorkaise qui le présente depuis 2013, comme étant la réponse aux souffrances de son peuple. Novice sur la scène politique congolaise, Yves Mpunga n’a jamais été pour une lutte acharnée pour la démocratie au détriment du développement. « L’erreur de la classe politique du Congo, c’est d’avoir lutter pour la Démocratie en oubliant de lutter pour le développement. Conséquences : pas de routes, pas d’emplois, pas de logements, pas d’électricité… », Déclare-t-il régulièrement lors de ses sorties publiques. Des idées qu’il compte faire valoir lors de la campagne électorale à venir.

Jose-Junior Owawa

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top