Economie

PREVU DU 25 AU 26 MARS PROCHAINS A KIGALI : Le président Félix Tshisekedi invité à prendre part à l’Africa CEO Forum

Des sources diplomatiques, nous apprenons que le président de la République Démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, est attendu sauf changement de dernière minute à Kigali le 26 mars prochain pour sa première visite au Rwanda, la première d’un chef d’Etat congolais depuis 2016, signe que les relations historiquement compliquée entre Kigali et Kinshasa semblent s’améliorer. Félix Tshisekedi est attendu à Kigali le 26 mars pour ce qui sera la première visite officielle d’un président congolais au Rwanda depuis le déplacement de Joseph Kabila Kabange à Rubavu, dans l’ouest du pays, en août 2016. L’information a été confirmée par le ministre des Affaires étrangères rwandais Richard Sezibera.

«Les relations bilatérales entre le Rwanda et la RDC s’améliorent de mieux en mieux, tant au niveau sécuritaire qu’en matière de commerce. Tshisekedi et Kagame ont convenu de renforcer la coopération entre les deux pays et nous leurs en sommes reconnaissants », a souligné le chef de la diplomatie rwandaise selon des propos rapportés par la presse rwandaise.
La visite a été confirmée à l’issue d’un déplacement à Kigali du directeur de cabinet de Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe qui a rencontré Paul Kagame mardi 12 mars. Félix Tshisekedi participera notamment à l’Africa CEO Forum qui se tiendra à Kigali les 25 et 26 mars prochains.
Ce voyage sera l’occasion d’une deuxième rencontre entre le président rwandais et son homologue congolais après un premier tête-à-tête lors du dernier sommet de l’Union africaine (UA), tenu le 17 janvier dernier à Addis-Abeba, en Ethiopie.
Du côté de Kigali, on souligne une bonne entente entre les deux hommes et « notamment autour des questions économiques et sécuritaires », précise une source officielle rwandaise. Cette coopération plus efficace entre deux pays aux relations historiquement difficiles ne date pas de l’arrivée au pouvoir de Félix Tshisekedi : l’arrestation mi-décembre de deux cadres des FDLR et leur extradition un mois plus tard vers le Rwanda y ont notamment contribué. Le contexte n’était pourtant pas favorable au moment de la prise de fonction de Félix Tshisekedi, fin janvier.
Le 17 janvier dernier, au siège de l’Union africaine à Addis-Abeba, neuf chefs d’État africains réunis à l’initiative de Paul Kagame, président de l’UA à l’époque, s’étaient entendus pour exprimer de « sérieux doutes » sur la transparence de la victoire de Félix Tshisekedi et avaient appelé à « suspendre » la proclamation des résultats de l’élection présidentielle. Paul Kagame devait, en tant que président en exercice de l’organisation, mener le 21 janvier une délégation de cinq chefs d’État dans la capitale congolaise pour des consultations. Fortement critiquée par Kinshasa, la visite avait été annulée in extremis après d’intenses tractations diplomatiques.
Il sied de rappeler que l’Africa CEO Forum mobilise chaque année 1500 chefs d’entreprises (Président du Conseil d’administration, Président-directeur général, Directeur général, Vice-Président, Partner, Associé), Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, Dirigeants d’institutions financières, Conseiller économique à la Présidence, investisseurs, décideurs politiques et 145 journalistes venus de plus de 70 pays, africains et internationaux, pour mettre en lumière les axes de développement du continent et de ses entreprises. Pour les dirigeants d’entreprises par exemple, le chiffre d’affaires annuel de l’entreprise doit être supérieur à 10 millions d’euros.

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top