Société

RDC : Les trois mesures de l’exécutif national contre le phénomène Kuluna

Procéder à l’identification volontaire des kuluna et enfants de rues. Prévoir leur cantonnement. Et les orienter selon leurs aptitudes vers l’INPP ou le service national pour l’apprentissage des métiers. Voilà les trois mesures prises, ce mardi 19 février 2019 par le Conseil national de sécurité qui s’est réuni pour la première fois sous la présidence du chef de l’Etat, Félix Tshisekedi.

«Pendant leur formation, ils seront pris en charge par le gouvernement. Et après cette formation, ils seront orientés dans les différentes brigades de construction agricoles, routières, de cantonnage manuel, de pêche, d’élevage, de la conservation de la nature, etc. », indique le Compte-rendu de la présidence de la République.

L’avantage de cet ensemble de mesures consiste à ne plus recourir à la force avec le risque de blesser et/ou tuer ces jeunes tel que cela a été déploré par le passé par les organisations des droits de l’Homme en RDC.

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

En rappel, le Conseil national de sécurité regroupe la communauté des renseignements militaires et civils de la RDC. En sont membres : le directeur de cabinet du chef de l’Etat, les généraux chefs des corps de l’Armée et de la Police nationale, le chef d’Etat-major des renseignements militaires.

La ministre des Droits humains et le gouverneur de la Ville de Kinshasa ont pris part à cette première réunion de la série en qualité d’invités.

Agnès KAYEMBE | Zoom Eco

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top