Politique

Réapparition de Né Muanda Nsemi : Basile Olongo exige le retour en prison de celui qu’il qualifie de fugitif

Evadé depuis le 17 mai 2017 de la prison centrale de Makala, Ne Mwanda Nsemi, Président du parti politique Bundu Dia mayala est réapparu lundi 6 mai 2019, lors d’une conférence de presse dans les locaux du Conseil National de Suivi de l’Accord du 31 décembre 2016, aux côtés du président de cette institution d’appui à la démocratie, Joseph Olenghankoy qui l’a présenté à la presse. Au lendemain de cette présentation, le vice-premier ministre intérimaire en charge de l’intérieur et sécurité, Basile Olongo a déclaré hier mardi 7 mai 2019 que Ne Muanda Nsemi doit retourner en prison arrêté. Parlant au nom du gouvernement de la République, Basile Olongo estime que le Président de Bundu dia mayala est un fugitif.

«Le président de la république est un légaliste, il y a eu des mesures de grâce qui ont trouvé Ne Mwanda Nsemi en fuite. C’est un évadé, et la logique la plus simple c’est de remettre Ne Mwanda Nsemi en prison. Les services sont instruits pour ça, et il revient au chef de l’État de voir s’il peut le gracier, ordonner sa libération conditionnelle ou pas”, a expliqué Basile Olongo à Top congo.FM.

Pour le Vice-premier ministre intérimaire à l’intérieur et sécurité, Ne Mwanda Nsemi est poursuivi par la justice notamment, pour atteinte à la sûreté de l’État. “Les faits reprochés à Ne Mwanda Nsemi sont extrêmement graves. Il a constitué des boucliers humains, atteintes à la sûreté de l’État et plusieurs autres griefs”, a-t-il précisé.

Ne Muanda Nsemi était donné pour mort par une certaine opinion après son évasion de la prison centrale de Makala. Depuis lors, aucune trace de lui n’était visible.
Basile Olongo indique que le leader du Mouvement Politico-religieux Bundu Dia Mayala « avait mal fait de se soustraire » à la justice en s’évadant de la Prison centrale de Makala. S’il n’obtempère pas, « il sera forcé par la Police de regagner sa cellule en prison », a martelé le Patron de l’intérieur et sécurité. Pour lui, « on a un président qui a un gros cœur, mais on a un président qui n’encourage pas l’impunité et est respectueux des textes. La décrispation va suivre ».

Réaction de Joseph Olenghankoy

Le président du Conseil National de Suivi de l’Accord de la saint-sylvestre, Joseph Olenghankoy se dit étonné de la réaction du ministre ai de l’intérieur. Il affirme que le retour Ne Muanda Nsemi était bien connu des autorités. ” Les autorités politiques de ce pays étaient informées de l’arrivée de Mwanda Nsemi.
C’est par rapport à l’appel du chef de l’État disant aux exilés de revenir. Et là où il était ne me concerne pas. C’est sa santé qui me préoccupe”, a fait savoir le Président de cette institution d’appui à la démocratie réagissant à la déclaration de Basile Olongo.

Joseph Olenga Nkoy promet d’entrer en contact avec le ministre Basile Olongo pour de plus amples discussions à ce sujet. Le gouvernement de la République selon le ministre intérimaire de l’intérieur, exige que Ne Muanda Nsemi soit reconduit en prison, car il s’était évadé de Makala le 17 Mai 2017, et donc est un fugitif.
Lors de sa présentation hier devant la presse, Ne Muanda Nsemi avait affirmé qu’il était revenu pour “consolider la paix” et travailler pour le développement de la RDC.

Théodore Ngandu

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top