Economie

Reconduit au poste de Gouverneur de la BCC : Les 5 travaux d’Hercule de Deogracias Mutombo

Le chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange vient de reconduire le gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC), Deogracias Mutombo pour un nouveau mandat de cinq ans. L’ordonnance présidentielle n° 018/042 a été rendue publique au journal de 20 heures de la Télévision nationale (RTNC), lundi 14 mai 2018, date marquant également la fin du premier mandat de ce routier de l’institution monétaire de la République Démocratique du Congo. Deogracias Mutombo qui a de nouveau la confiance et la bénédiction du premier citoyen de la République, ne doit pas dormir sur ses lauriers. L’homme devra travailler durement pour permettre au pays de relever les défis financiers et monétaires auxquels le pays fait face.

C’est un signal fort dans la préservation des acquis économiques du pays. Dans plusieurs publications médiatiques, on  annonçait déjà une ordonnance présidentielle pour la reconduction ou le remplacement de Deogracias Mutombo à la tête de la Banque centrale du Congo. D’après les échos des couloirs diversement véhiculés, l’actuel gouverneur était en ordre utile pour être reconduit à son poste pour un mandat de cinq ans. Cela est donc sans surprise.

En effet, tous les regards qui étaient orientés vers la Radio-Télévision Nationale Congolaise (RTNC) viennent de découvrir l’identité de la personne qui va conduire le prochain quinquennat de la Banque centrale du Congo. Conformément à l’article 21 de la Loi n°005/2002 du 07 mai 2002 portant constitution, organisation et fonctionnement de cette institution monétaire nationale, ce nouveau mandat est le dernier.

Un mandat qui s’inscrit dans la continuité afin de consolider les acquis des jalons posés pour la stabilité du cadre macroéconomique de la RDC. Deogracias Mutombo qui a donc la confiance et la bénédiction du premier citoyen du pays, devra tout mettre en œuvre pour rester dans la droite ligne des actions qu’il était  déjà en train d’entreprendre au profit de la  République. Mais, à la manière d’Hercule, Deogracias Mutombo devra travailler d’arrache-pied pour que, de plus en plus, la monnaie nationale reprenne sa valeur d’autre fois face aux devises extérieures.

Le Gouverneur de la Banque centrale du Congo qui est à son nouveau mandat, devra d’abord canaliser, avec le nouveau Code minier, toutes les recettes d’exportation et d’expatriation, augmenter les réserves de change en vue de faciliter la stabilisation de la monnaie nationale, le Franc Congolais, sur le marché, et enfin, veiller à la gestion budgétaire. A ce sujet justement, la BCC devra payer de moins en moins lorsque l’Etat n’a rien dans la caisse, c’est-à-dire ne jamais dépasser le maximum qu’on ne peut pas dépasser.

Deogracias Mutombo est aussi appelé à fournir des efforts énormes pour stabiliser durablement la monnaie nationale pour essayer de relancer le Bon du Trésor. Il devra canaliser les devises de l’Etat.

Au niveau du système financier, le Gouverneur de la Banque centrale doit rendre le système financier solvable, faire en sorte que les banques commerciales soient en mesure de donner ou d’octroyer des crédits colossaux à ceux qui les désirent. A ce sujet, il revient à la Banque centrale de veiller à ce que les banques commerciales qui doivent œuvrer en RDC, soient à même d’octroyer des gros crédits bancaires à ceux qui le désirent. Bon vent Monsieur le Gouverneur !

Théodore Ngandu

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top