Economie

Réformes Doing Business 2020 : L’ANAPI invite les services étatiques réformateurs à s’approprier le processus

Nul ne peut ignorer qu’un mauvais climat des affaires plombe toujours les investissements pour tout pays qui veut devenir à la fois une puissance économique et une destination idéale pour les investisseurs à cause de beaucoup de tracasseries, de multitude des taxes, de lourdeur administrative et des antivaleurs telles que la corruption, les mentalités rétrogrades, pour ne citer que celles-ci. En effet, si l’économie rd-congolaise n’arrive pas à décoller, c’est à cause des facteurs décriés ci-haut cités et qui font que la République Démocratique du Congo soit classée toujours au bas de l’échelle dans les différents classements de la Banque Mondiale (BM). La RDC doit fournir beaucoup d’efforts à tous les niveaux sur certains indicateurs bien identifiés afin d’améliorer sa position dans les dits classements. Pour ce faire, le Gouvernement de la RDC a placé le processus de mise en œuvre des réformes au cœur de ses préoccupations afin d’attirer les investissements créateurs d’emplois, de richesses et porteurs de croissance inclusif. C’est dans ce cadre que l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI), structure technique étatique et conseil du Gouvernement en matière d’assainissement du climat des affaires et de promotion des investissements a organisé, lundi 11 février dernier, à l’hôtel Sultani, avec l’appui financier du Projet de Développement des Pôles de Croissance de la Banque Mondiale, la Réunion du Secrétariat Technique du Comité de Pilotage Climat des Affaires, Partenariat Public-Privé, Promotion des Investissements et de l’Emploi. Ladite réunion, organisée à l’intention des différents Secrétariats Généraux, Mandataires Publics et Coordonnateurs des structures étatiques réformatrices, a poursuivi les principaux objectifs ci-après : (1) restituer les résultats de la RDC dans le Rapport DB 2019 en faisant ressortir les causes des performances et contreperformances ; (2) dresser un état des lieux des réformes mises en œuvre par le pays avec un accent particulier aux réformes DB 2020 qui doivent être communiquées à la BM en avril 2019 ; (3) obtenir une meilleure appropriation des administrations publiques, services réformateurs et le secteur privé au processus d’assainissement du climat des affaires et des investissements et ; enfin, (4) réfléchir sur la mise en œuvre des véritables réformes systémiques et en profondeur.

Dans son mot d’ouverture, le Ministre d’Etat au Plan et Président du ‘’Groupe Thématique Climat des Affaires, Partenariat Public-Privé, Promotion des Investissements et de l’Emploi’’, Modeste Bahati Lukwebo, a fait état de la nécessité d’assainir le climat des affaires et des investissements pour espérer relever la RDC et l’imposer comme un Etat compétitif au sein du Concert des Nations.

Le numéro 1 au Plan a, de ce fait, exhorté les différents responsables des services étatiques réformateurs, présents à ladite réunion, de s’approprier véritablement du processus des réformes en cours et de faire tomber toute résistance et toute antivaleur au sein de leurs services qui constituent des freins à une amélioration effective du climat des affaires dans notre pays.

Le Directeur général de l’ANAPI, Anthony Nkinzo Kamole, a, de sa part, fait une présentation à l’auditoire sur la restitution des résultats du Rapport DB 2019. Le patron de l’ANAPI a, par la même occasion, dressé un état des lieux des différentes réformes mises ne œuvre pour assainir le climat des affaires et des investissements, en rappelant la nécessité et l’urgence qui s’imposent dans la mise en œuvre effective des réformes DB 2020 programmés dans la feuille de route des réformes gouvernementales telle que validée par les ministres compétents lors de la réunion du Comité de Pilotage Climat des Affaires, Partenariat Public-Privé, Promotion des Investissements et de l’Emploi en date du 25 septembre 2018.

Profitant de l’occasion ainsi offerte, le DG Anthony Nkinzo a présenté les attentes de l’ANAPI aux structures réformatrices : (1) mise en œuvre effective des réformes programmées et validées par le Comité de Pilotage ; (2) digitalisation des formalités administratives ; (3) définition de véritables réformes systémiques et en profondeur ; (4) fort ancrage institutionnel du processus des réformes ; (5) meilleure coordination du processus de mise en œuvre des réformes au niveau des services étatiques ; (6) appropriation du processus des réformes par les administrations réformatrices.

A ce jour, selon le DG de l’ANAPI, les réformes existent et elles sont mises en place. « L’espoir est permis pour que l’amélioration de l’environnement des affaires puisse demain apporter ses fruits. Maintenait, il est important de souligner et de dire à l’attention du grand public qu’il y a des éléments qui entrent en ligne de compte et qui font que nous devons être réalistes et pragmatiques. Les trois mois (Ndlr : Novembre-Décembre 2019 et Janvier 2019) perdus dans les querelles pré et post-électorales risquent de peser lourdement dans la balance. Il y a des autorités qui devraient prendre des actes et qui ne l’ont pas fait. Nous aurons probablement une surprise, bonne ou mauvaise, en octobre 2019 par rapport au classement. Il n’est pas impossible que la RDC puisse recevoir une surprise qui n’agrée pas tout le monde et finalement qui sera relayé », a-t-il averti.

Malgré ce triste constat, la RDC a beaucoup avancé sur plusieurs dossiers. Sur l’Indicateur paiement taxes et impôts par exemple, il y a eu la réduction de l’impôt sur les bénéfices et profits (IBP) de 35 à 30% ; au mois de février 2019, la RDC aura un Guichet unique de paiement des taxes et impôts qui sera élargi aux PME. Cette liste n’est pas exhaustive. Mais une chose est de prendre des mesures, une autre est de pouvoir les appliquer.

L’amélioration du climat des affaires et des investissements étant l’affaire de tous, les Secrétaires Généraux et Mandataires Publics ont pris le ferme engagement de travailler d’arrache-pied pour une amélioration effective du climat des affaires en RDC par la mise en œuvre des véritables réformes systémiques en profondeur.

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top