Société

Reportage : A la découverte du marché Mariano

Le marché Mariano est l’un des marchés les plus réputés de la ville de Kinshasa, situé dans la commune de Kalamu, ce grand marché est connu pour sa particularité. Quelle est donc sa particularité ? Pour répondre à cette question, la rédaction de Geopolis hebdo est descendue sur place le mercredi 12 juin 2019, pour s’acquérir de la particularité dudit marché. Les vins (Dame jeanne), les poissons, les couvertures et le pétrole, font la particularité du marché Mariano.

Interrogé sur les questions en rapport avec le marché Mariano, le gestionnaire dudit marché Sébastien Konde Nzita a donné l’historique de ce grand marché qui selon lui porte le nom d’un commerçant portugais vendeur des futs des pétroles nommé Emmanuel Mariano. Au fil du temps, des commerçants en provenance du Kongo Central ont commencé à venir vendre des marchandises c’est ainsi que ce marché a connu un engouement jusqu’à ce jour. Hormis le pétrole, le marché Mariano est également connu pour la vente des vins de qualité notamment la dame jeanne, des couvertures, des poissons salés et autres articles. Le gestionnaire du marché Mariano a fait savoir que ce marché n’a pas de toilette publique et de l’eau potable pour les vendeurs et acheteurs .Il a saisi cette occasion pour lancer un appel aux autorités compétentes afin que des solutions soient trouvées. Avec 350 étalages, ce marché est une ressource de finances pour sa juridiction, d’où l’implication des autorités afin de mettre les occupants dans des conditions humaines en rénovant ce marché .L’un des vendeurs a également déclaré qu’il y a trop des tracasseries des agents des impôts, qui des fois ravissent des marchandises. Ce vendeur a également fait savoir que les autorités du marché leur ont demandé la somme de 10.000 francs congolais pour la rénovation des étalages .Mais les vendeurs déplorent cette situation et estiment que le montant de 10.000 francs doit être revu à la baisse. Ils ont par la même occasion demandé au gestionnaire de pouvoir améliorer leurs conditions. « Nous ne vendons pas bien à cause de la situation économique du pays mais la seule avantage pour nous est de ramener de quoi à nourrir nos familles ,vente ou pas , » a-t -il dit avant d’ajouter que les vendeurs font de leur mieux pour entretenir le marché et le rendre propre.

Ils ne vendent pas bien à cause de la crise économique et l’argent devient difficile en circulation. Mais, l’avantage qu’on a ici, on peut vendre ou pas, mais on essaye toujours à amener quelque chose à la maison pour en donner aux enfants, en empruntant au marché.

Clémentine Mambu vendeuse au marché nous précise la même problématique que l’argent n’est pas en circulation et leurs marchandises ne se vendent pas. Du coté hygiène, leurs marché est à tout moment propre puisse qu’ils arrivent à l’entretenir.

Aristide Makanzu (Stagiaire UPN)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top