Politique

Shadary à l’assaut de Mbuji-Mayi

Le Front Commun pour le Congo a mis le cap vers le Kasaï Oriental. La coalition présente Emmanuel Ramazani Shadary à l’opinion publique en même temps qu’elle installe les structures du FCC ce mercredi à Mbuji Mayi.

Emmanuel Ramazani Shadary, candidat du Front Commun pour le Congo va être présenté à l’opinion publique de Mbuji Mayi ce mercredi. Le chef-lieu de la province du Kasaï Oriental vibre déjà au rythme de l’ambiance de cette activité du Front Commun pour le Congo. Dans les grandes artères, on y voit des pancartes qui souhaitent la bienvenue à l’ancien vice-premier ministre.

Le Front Commun pour le Congo va aussi procéder à l’installation de ses structures dans le Kasaï Oriental. A deux semaines du début de la campagne électorale, la plateforme dont Joseph Kabila est l’autorité morale, pose désormais des actes clairs : Il s’agit de prendre pied et chasser sur les terrains historiquement favorables (supposé ou avéré ?) à l’opposition. Quel sera le message du « champion » du FCC à l’opinion du Kasaï ? Cela reste le grand mystère. Une chose est sûre, le Front Commun pour le Congo qui reste sur le charme de son meeting réussi au stade Tata Raphaël de Kinshasa, aura à cœur de rééditer l’exploit en terres Kasaïennes.
A la tête de la province, Alphonse Ngoy Kasanji, fils du terroir promet de faire son possible pour faire gagner le candidat du Front Commun pour le Congo dans sa province. Après l’étape du Kasaï Oriental, la coalition sera de retour à Kinshasa pour y présenter, le samedi 10 novembre, son programme de gouvernement.

Réunion d’orientation

Mais bien avant de s’envoler pour Mbuji Mayi, la plateforme a accéléré son rythme de travail. Après la mise en place et la présentation officielle samedi dernier de l’équipe de campagne du candidat du Front Commun pour le Congo, Emmanuel Ramazani Shadary a eu une première réunion à Kinshasa avec les coordonnateurs et rapporteurs des 48 cellules de sa campagne.

Une rencontre dont l’enjeu était non seulement la prise de contact, mais également une réunion d’orientation par rapport au cahier des charges de chaque cellule de campagne. Les défis en rapport avec les échéances à venir ainsi que les objectifs à atteindre ont été évoqués. Les coordonnateurs de différentes cellules ont été invités à se mettre rapidement au travail avec pour mission de gagner à tous les niveaux les différentes élections prévues le 23 décembre prochain.

Le candidat du FCC a « tracé des dispositions pratiques» à l’intention des têtes d’affiche des cellules de campagne. Au lendemain de la forte polémique qui a entouré les listes de l’équipe de campagne, Lambert Mende, ministre de la Communication et coordonnateur de la cellule de communication affirme que le Front Commun pour le Congo a harmonisé les choses. Et Mende d’ajouter : « nous avons constaté qu’il y a eu quelques personnalités qui ont estimé n’avoir pas été suffisamment consultés par le candidat et qui affirment pour certains que leurs noms ont été repris dans les listes qui ont circulé dans les réseaux sociaux.
Aujourd’hui, certains d’entre eux ont pu prendre contact avec le candidat par la suite. Nous avons mis de l’ordre là-dedans. Ça nous fait une dizaine des personnes sur 833 personnes, la proportion est tout à fait négligeable », a estimé Lambert Mende, lequel a ajouté que « la seule liste dont il faudra tenir compte et qui sera publiée incessamment, est celle qui aura la signature d’Emmanuel Shadary ».

Patrick Ilunga

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top