Culture

Sortie officielle du CRIDD : Le CRIDD pour une réinvention du Congo

C’est au cours d’une cérémonie organisée samedi 26 mai 2018 que s’est déroulée la sortie officielle du Centre Républicain Ishango pour le Développement et la Démocratie, CRIDD en sigle. Au cours de cette même cérémonie, il s’est effectué le baptême du l’ouvrage ‘’ Des ruines du Zaïre vers un Congo émergent’’ du libre penseur Hubert Kabasu Babo, l’un des membres du CRIDD. La salle Yvonne Compere de Sultani Holtêl a servi de cadre à cette activité qui a connu la présence du ministre d’Etat au plan, Modeste Bahati Lukuebo qui a porté cet ouvrage sur les fonts batismaux.

 

En effet, le CRIDD comme l’a dit son président, le professeur Florimond Nyamoga Kabanda se veut un cadre d’échange favorable, une boite d’expression, une école de savoir qui permet de booster le développement de notre chère patrie, la République Démocratique du Congo (RDC).

Le professeur a également fait savoir que le CRIDD étant une école de pensé et de think-tank invite les intellectuels congolais et républicains à enclencher la synergie de l’intelligence collective, de dépasser « nos illusions des génies individuels pour une bonne gestion de la Res Publica ». Pour lui, les politiciens à eux-mêmes ne peuvent pas régler les problèmes majeurs du pays et en trouver des solutions. « Nous ne pouvons pas laisser le destin de toute une nation entre les mains des politiciens seuls. La société doit se prendre en charge pour enclencher sa transformation », a-t-il lâché.

La primauté à la raison est la solution pour sortir le pays de toute impasse et construire un pays plus beau qu’avant. « Une réinvention basée sur une reconstruction libéralisée et paraétatique par l’initiative de la société elle-même doit commencer ici et maintenant », a-t-il ajouté.

De son côté, l’administrateur Directeur Général de Géopolis forum, William-Albert Kalengay, n’a pas manqué les mots pour saluer la venue de ce collège des penseurs, intellectuels et scientifiques pour un Congo meilleur tout en leur demandant d’être à l’abri de l’instrumentalisation des politiques. Il a cependant invité la presse a jouer le relais entre la population et le CRIDD. « La presse doit porter de manière équitable la parole des autres », a-t-il insisté.

Tout compte fait, c’est par le baptême du livre intitulé ‘’ ’ Des ruines du Zaire vers un Congo émergent’’ par le ministre d’Etat, Modeste Bahati Lukuebo, qu’a pris fin cette activité.

Il sied de signaler que le CRIDD compte parmi ses membres notamment, l’ancien gouverneur du Kasaï Occidental, Hubert Kabasu Babo Katulondi, le professeur Godelive Mpoyi, le professeur Vincent Lukanda Mwamba, le juriste Noël Issa Djaffar, Virginie Misenga, Anicet Yoboraniama et plusieurs scientifiques.

Quid du CRIDD ?

Le Centre Républicain Ishango pour le Développement et la Démocratie, CRIDD est une organisation apolitique regroupant les scientifiques et intellectuels congolais pour créer une synergie d’intelligence transformationnelle, afin de contribuer à l’accélération de la démocratisation et du développement en République Démocratique du Congo. Il a pour vision celle du père du Républicanisme congolais, Emery Patrice Lumumba, du Congo Étoile Brillante au cœur de l’Afrique.

Pour matérialiser sa vision, le CRIDD s’est fixé plusieurs objectifs à savoir:
Organiser un espace synergétique de savoirs et de compétences congolaises pour la propulsion de la RDC vers sa destinée d’étoile brillante au cœur de l’Afrique ; produire des éléments des choix publics et des politiques publiques porteuses de scientificité et de normativité dans tous les domaines; mener des plaidoyers en faveur des actions, des projets et des politiques publiques accélérateurs de l’émergence vers le développement et contribuer à la meilleure intelligibilité des dynamiques sociales congolaises au plan national et à l’échiquier international.

Cependant, c’est sur 4 thématiques que porteront leurs recherches notamment :

  1. La philosophie sociétale de la pensée réinventioniste d’Ishango pour le Congo,
  2. La politique développementale et la démocratie ;
  3. La croissance économique accélérée et inclusive ;
  4. L’armée républicaine puissante et la diplomatie de rayonnement mondial du Congo.

Vanessa Mayamuene

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top