Politique

TROISIEME EDITION DE ONE PLANET SUMMIT : Premier tête-à-tête F. Tshisekedi-E. Macron

La troisième édition du « One Planet Summit » a eu lieu jeudi au Kenya, une première pour le continent africain. Le président français Emmanuel Macron y a prononcé le discours de clôture. Dans le cadre de ce sommet sur l’environnement, Le président de la République Démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a finalement rencontré et échangé avec son homologue français.

Selon l’Agence France Presse qui a livré cette information hier jeudi 14 mars, les présidents français et congolais ont partagé mercredi dernier un dîner avec leur homologue kényan, à Nairobi. Une rencontre tripartite qui n’était pas prévue selon la même source, mais les trois hommes ont voulu aller de l’avant. Les élections contestées en RDC restent dans les mémoires, «mais il faut avancer», dit-on à l’Elysée citée par l’AFP. En outre, Emmanuel Macron et Uhuru Kenyatta, visiblement sur la même longueur d’onde, ont demandé à leur homologue congolais de prendre son indépendance vis-à-vis de l’ancien président Joseph Kabila, au moment où on attend toujours la nomination d’un premier gouvernement, rapporte l’AFP citant une source diplomatique anonyme. Pour rappel, c’est depuis mercredi dernier que Félix Tshisekedi séjourne à Nairobi au Kenya où il prend part à la 4ème assemblée des Nations-Unies pour l’environnement.

A propos du sommet, Emmanuel Macron a indiqué qu’il faut remettre l’environnement au cœur de l’économie. Critiqué en France pour son «inaction climatique», Emmanuel Macron s’est posé en champion de l’environnement à l’international, en coprésidant le One Planet Summit. Pour sa 3e édition, le sommet était consacré à des solutions spécifiques à l’Afrique (préservation des forêts, biodiversité, énergies renouvelables…). Le président français a prononcé un discours de clôture au cours duquel il a affiché un ton volontariste, appelant «à remettre l’environnement au cœur de l’économie de marché» et à des actions concrètes.

Pourtant, au fil de son discours, Emmanuel Macron a fait peu d’annonces concrètes. Tout juste a-t-il déclaré que l’aide de la France au développement des panneaux solaires sur le continent africain serait augmentée à 1,5 milliard d’ici la fin de son mandat, contre 1 milliard initialement annoncé. Il a également promis une enveloppe de 10 millions pour les projets luttant contre la déforestation.

Applaudi à l’international pour son engagement sur le climat et son slogan «Make our planet great again» – l’ONU l’a sacré en septembre «Champion de la Terre» – Emmanuel Macron peine pourtant à convaincre en France.

GH/ AFP et France 24

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top