Société

Un homme, un métier : A cœur ouvert avec Anaclet Kaniki, marchand des objets d’art à Kinshasa

Les artisans des métiers d’art créent des objets, qu’ils soient décoratifs ou utilitaires. Au gré de leur fantaisie et de leur inventivité, cette profession est accessible avec une expérience professionnelle dans la vente ou commercialisation des anciens ou d’occasion sans diplôme particulier de niveau licence en histoire de l’art, archéologie peut-être, requis pour l’exercice de ce métier qui nourrit bien son homme. Anaclet Kaniki est vendeur des œuvres d’art dans la commune de Ngaliema, plus précisément à l’arrêt dit Delvaux. L’équipe de Géopolis Hebdo l’a rencontré, lundi 08 juillet dernier, et c’est tout naturellement qu’il nous a ouvert son cœur afin de nous parler de son métier.

D’entrée de jeu, notre marchand d’art a déclaré que cette activité commerciale bien que structurée, obéit à des réglementations à la fois locales et internationales : « Le marchand d’art peut se spécialiser selon un genre, une époque. Il peut être antiquaire, faire dans l’ancien ou représenter un artiste vivant en tant que galerie sur rue ou en ligne, et n’être qu’un intermédiaire entre le producteur et d’autres acteurs du marché de l’art tels que par exemple les maisons de ventes aux enchères. En général, les gros marchands d’art se rencontrent dans le cadre de foires ou manifestations thématiques ou généralistes ».

Pour la petite histoire, Anaclet Kaniki a commencé avec cette profession depuis 1997 dans la commune de Ngaliema, plus précisément sur la route de Matadi, vers l’endroit dit Météo. C’est son frère dont il a tu le nom qui lui a appris ce métier. S’agissant de la vente, celle-ci n’est pas régulière. Cela dépend des jours et des périodes. Anaclet Kaniki n’est pas seulement un marchand des objets d’art. Il en fabrique aussi quelques pièces. Tout commence par la recherche de nouveaux matériaux, produits, et surtout par l’actualisation des techniques traditionnelles de fabrication, autrement dit, par un renouvellement créatif permanent pour en déterminer l’authenticité et dater les œuvres d’art à la demande des clients ou des autorités judiciaires et administratives.

Dive Kabujiki Mukendi (Stagiaire-UPN)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top