Economie

VIIIème journées scientifiques du CRGM : Mataz Eliezer Kouakoua édifie l’assistance sur la mobilisation des ressources en eau et le défi du transfert technologique

« Eau, une ressource pour le développement socio-économique de la RDC : mythe ou réalité ? » Tel était le thème central qui a fait l’objet de 8ème journées scientifiques du Centre des Recherches Géologiques et minières (CRGM). Plusieurs exposés suivis de jeu des questions-réponses ont caractérisé ces assises. Parmi les intervenants, citons Mataz Eliezer Kouakoua, Directeur Afrique de la Société STDE (Smart Testing and Drilling Equipments) qui a édifié les participants sur la mobilisation des ressources en eau et le défi du transfert technologique. Il a souligné l’importance de mobiliser les ressources en eau avec des équipements à la pointe de la technologie et surtout de mobiliser les moyens pour la bonne gestion de cette ressource vitale et fragile. « Nous devons déjà au niveau des entreprises et de l’Etat, chercher à acquérir des équipements qu’il faut, afin de mobiliser ces ressources. Mais aussi, un autre enjeu majeur, est celui du transfert de technologie. Il faut que les gens aient accès à la formation profonde et pratique c.à.d. une formation machine et une formation métier », a indiqué Mataz Eliezer Kouakoua.

Durant deux jours, soit du 30 au 31 juillet 2019, dans la salle de conférence du CRGM, à Gombe, les participants venus de plusieurs coins ont focalisé leur attention sur cette thématique pas moins importante, consacrée à la ressource en eau. Parmi les différentes interventions, notons centrée sur la mobilisation des ressources en eau et le défi du transfert technologique, un sujet exposé par Mataz Eliezer Kouakoua, Directeur Afrique de la société STDE, basé en France et représenté à Point Noire /Congo Brazza. Prenant la parole, cet expert a, de prime à abord, loué l’hospitalité de la République Démocratique du Congo pour avoir permis la tenue de ces assises. Ila remercié le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, le ministre de la recherche Scientifique et professionnelle et enfin le Directeur Général du CRGM, Valentin Kanda Nkula et toute son équipe.

Au cours de son exposé, Mataz Eliezer a signifié que le thème choisi pour ces deux journées scientifiques était capital, voire vital et a félicité et salué les efforts des autorités, qui avaient jugé bon de la mise en place de ce genre de rencontres afin de parler de ce qui préoccupe les nations, d’abord la RDC mais aussi la Région.

Parmi les points de son exposé, on a noté : l’importance de mobiliser les ressources en eau avec des équipements à la pointe de la technologie et surtout de mobiliser les moyens pour la bonne gestion de cette ressource vitale et fragile. « Nous devons déjà, au niveau des entreprises et de l’Etat, chercher à acquérir des équipements qu’il faut, en vue de mobiliser ces ressources. Mais aussi un autre enjeu majeur est celui du transfert de technologie. Il faut que les gens aient accès à la formation profonde et pratique c.à.d. une formation machine et une formation métier », a indiqué Mataz Eliezer.

La RDC dispose déjà des universités de haute qualité qui offrent certaines formations métiers, il serait souhaitable d’acquérir des universités dédiées à l’eau ainsi que des laboratoires de dernières générations pour la pratique des essais, a dit souhaiter l’intervenant « Acquérir du matériel de qualité est une question cruciale, car avec de bons équipements, on a des bons résultats qui reflètent la réalité et ces résultats permettront d’avoir une base des données des ressources en eau du pays. Ceci garantira une mobilisation rationnelle et efficace pour la population entière de la RDC », a martelé Mataz Eliezer Kouakoua.

Le problème de gestion de l’eau comme ressource revêt tellement d’importance capitale sur le plan socio-économique qu’Il faut donc que l’enjeu soit étatique. Mais que chaque citoyen soit conscient de l’importance de la gérer de façon rationnelle. Ces assises ont permis de souligner la nécessité pour les professionnels d’avoir accès à une formation sur les équipements afin d’atteindre une autonomisation.

Il est aussi souligner la nécessité d’utiliser tous les moyens possibles comme les médias afin d’informer la population sur l’importance des bonnes pratiques de gestion de l’eau. Pour les experts en cette matière, Si donc les moyens sont mis en œuvre, on pourra aisément dire que dans un avenir proche, l’eau sera une ressource majeure pour le développement socio-économique de la RDC. « Pour ce qui est des pertes dans les réseaux de distribution des eaux, je suis sur qu’après ces assises, l’Etat congolais, accompagné du CRGM, prendront des mesures afin de solutionner ce problème. Nous sommes (STDE) disposés à les a accompagner dans le cadre de la fourniture des équipements, la formation à l’utilisation et à l’exploitation des résultats », a conclu Mataz Eliezer Kouakoua.

Signalons que Smart Testing and Drilling Equipments, STDE en sigle, est une plate forme internationale de fourniture d’équipements et des services techniques, principalement centrés sur les marchés européens et africains. Jouant à fond sur les synergies entre ses partenaires et ses experts , l’équipe commerciale STDE offre à ses clients la sélection à la fois la plus large et la plus complète de systèmes d’essais sur matériaux, des machines de sondage géotechniques, de forage d’eau et minier ; et des matériels de laboratoire au meilleur prix du marché tout en proposant un ensemble de prestations des services associés (assistance technique, formation, … ) réalisé par ses équipes techniques locales et internationales.

Carmel Kibaka

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top