Politique

Ville-province de Kinshasa : Dolly Makambo poursuit les consultations avec les bourgmestres

Dans le cadre de sa tournée dans toutes les communes de la ville-province de Kinshasa, le ministre provincial de l’Intérieur, décentralisation, sécurité et affaires coutumières, Dolly Makambo, est descendu tour à tour dans les communes de Kalamu, Barumbu, Kinshasa et Gombe, le samedi 13 juillet dernier. Objectif de la mission ? S’imprégner de la situation de toutes ces communes et proposer des voies et moyens pour pallier aux difficultés auxquelles elles font face. L’insécurité occasionnée par le phénomène Kuluna, le manque d’équipements pour la police provinciale, le manque d’engins pour évacuer les poubelles publiques, l’état de délabrement très avancé des différentes artères et rues et celui des différents bâtiments administratifs des communes et autres, tels sont les maux qui rongent ces communes de la ville-province de Kinshasa.

      

Tenez par exemple, dans la commune de Kinshasa, le bourgmestre de celle-ci a fait savoir au ministre Dolly Makambo que le taux du phénomène Kuluna est en hausse. D’où l’implication personnelle du numéro 1 de l’Intérieur de la ville-province de Kinshasa dans la mise en place des conditions adéquates afin de permettre à la police provinciale de jouer pleinement son rôle, celui de protéger les personnes et leurs biens. Ce même souhait a été exprimé par les commandants des différents commissariats et sous-commissariats des communes visitées par Dolly Makambo.
Dans son speech, le numéro 1 de l’Intérieur de la ville-province de Kinshasa a sollicité un encadrement des Kuluna. Il a demandé une réflexion à tous sur les raisons qui poussent ces jeunes à commettre ces actes barbares et ensuite, trouver des solutions pour les orienter dans des occupations. Mais également faire des propositions pour pouvoir récupérer ces jeunes délinquants. Le ministre provincial de l’Intérieur Dolly Makambo a mis un accent sur la nuisance sonore dans la capitale et a interpellé tout un chacun sur ce fait qui empêche les enfants de bien étudier et contribue à l’échec scolaire dans le pays.

    

« Nous devons tous nous impliquer pour combattre la nuisance sonore », a-t-il dit avant d’ajouter que : « les églises, les bars et autres qui contribuent à la nuisance sonore subiront la rigueur de la loi. « La loi sera appliquée en vue d’éradiquer ce phénomène », a-t-il martelé. Il a par la même occasion invité les Chefs des quartiers et ceux des rues à sensibiliser la population sur la nuisance sonore avant que l’Etat ne passe à l’acte. « La nuisance sonore n’a pas de place à Kinshasa », a-t-il déclaré.

  
Le ministre provincial de l’Intérieur Dolly Makambo a conclu son message sur l’opération ‘’Kin Bopeto’’ qui sera lancée le 03 août prochain à Kinshasa. La rencontre s’est clôturée par un jeu de questions-réponses avec le ministre provincial de l’Intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières qui a éclairé la lanterne des participants.

Georges Kisapindu

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top