Politique

YERODIA ABDOULAYE NDOMBASI : les derniers hommages ce vendredi au Palais du peuple

La dépouille de l’ancien Vice-président de la République  Démocratique du Congo (RDC) Yerodia Abdoulaye Ndombasi a quitté la morgue de l’hôpital général du Cinquantaine hier jeudi 28 février. Le corps de celui que l’on appelle le ‘’Patriarche’’ est exposé au Palais du peuple de Kinshasa en prévision des hommages de la nation.

C’est à travers un communiqué officiel que le protocole d’Etat a fait cette annonce liée aux obsèques de l’ancien Vice-président congolais. Décédé le 19 février dernier dans la capitale à la suite d’une longue maladie, le Sénateur Yerodia Abdoulaye Ndombasi devra être décoré à titre posthume par le corps académique de l’Université William Booth de Kinshasa.

Selon le protocole d’Etat, plusieurs personnalités sont attendues à ses funérailles. L’ancien Président de la République, Joseph Kabila Kabange et son successeur Félix-Antoine Tshisekedi sont parmi les personnalités citées dans le communiqué officiel. Quant à l’oraison funèbre, elle devra être prononcée par le Président du Sénat Léon Kengo Wa Dondo.

En attendant, le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), la formation politique dont il était l’un des fondateurs et idéologues, a entamé depuis mercredi, une série d’hommages au ‘’Patriarche’’.

Né le 15 janvier 1933, Yerodia Abdoulaye Ndombasi a été presque tout en RDC.  Entre 1997 à 1999, il a exercé les fonctions de Directeur de cabinet de l’ancien Président de la République Laurent-Désiré Kabila. De mars 1999 à fin 2000, Yerodia a assumé les charges de Ministre des Affaires étrangères. En 2003, il est devenu l’un des quatre Vice-présidents de la République durant la période de transition 1+4, une des retombées du Dialogue inter-congolais de Sun City, Afrique du Sud, signé en 2002.

Dans sa vie, Yerodia Abdoulaye Ndombasi fut un homme complexe qui était aux confluents de plusieurs mondes. En lui, ont germé les puissantes intuitions révolutionnaires de Gauche, à la dimension de She Guevara. En lui, on pouvait aussi voir les maquisards, ceux par la force du renoncement ont atteint un niveau d’ascène personnelle et de discipline. Il était le véritable Ne-Kongo capable de conter les grandes cosmogonies de ce peuple messianique sans pour autant oublier la force de son ancrage d’intellectuel de Gauche.

On reconnaitra à Yerodia Abdoulaye Ndombasi, ce politique et ce professeur spécialiste de la psychanalyse de Jacques Lacan dont l’œuvre a influé sur ses approches.

Ce compagnon de M’Zee Laurent-Désiré Kabila, ce Lumumbiste incorruptible était avant tout un imbattable patriote qui doit avoir laissé autant de disciples, tant au sein de la formation politique que de la communauté des hommes se reconnaissant de la Gauche comme idéologie politique.

José-Junior Owawa

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top